L’utilisation de la lutte chimique et de la résistance variétale contre le mildiou de la pomme de terre à Madagascar

  • AR Randriantsalama
  • JM Randrianaivoarivony
  • VI Ramalanjaona
Keywords: Clones, fongicide, mildiou, pomme de terre

Abstract

La culture de la pomme de terre (Solanum tuberosum L.) au Madagascar a sévèrement été affectée par l’épidémie du mildiou (Phytophtora infestans) au cours des années 2007 - 2008. La plupart des variétés étaient  affectées, ce qui fait appel à l’évaluation des produits anti-mildiou et la résistance au sein des germoplasmes dans le pays. Cette étude avait pour objectif de déterminer l’efficacité des fongicides en terme de capacité protectrice et systémique, ainsi que la résistance inhérente de quelques variétés cultivées au Madagascar. Parmi les produits testés, le mélange des fongicides protecteurs et systémiques ont été les plus efficaces et plus économiquement bénéfiques. Les meilleurs traitements étaient 1.5 kg ha-1 de dithane à base de mancozèbe plus 1.5 kg ha-1 d-athlète à base de fosétylaluminium, et 1.5 kg ha-1 de dithane plus 1.5 kg ha-1 de ridomil à base de metalaxyl plus le manèbe. L’application de ces produits a donné un rapport bénéfice-coût de 3. Les variétés qui ont manifesté une
résistance considérable sont entre autre CIP 395 015.6, CIP 395 111.13 et CIP 396 236.20, toutes avec un rendement >20 t ha-1. Cependant, leurs niveaux de résistance nécessitent un suivi régulier.

Mots Clés: Clones, fongicide, mildiou, pomme de terre

Published
2014-10-07
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2072-6589
print ISSN: 1021-9730