PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Crop Science Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Changement climatique, mécanisme actuel de prévention et de gestion des conflits entre agriculteurs et éleveurs en zone agro pastorale de production cotonnière au nord Bénin : Cas de la commune de banikoara

S Kate, GC Hounmenou, A Amagnide, PV Houndonougbo, A Tchobo, B Tente, S Diarra, A Tchobo

Abstract


Conflicts between farmers and breeders have always been marked by various losses with management methods are mostly inappropriate. Thus, in a context of climate change, this study aims to understand the current
mechanism for preventing and managing conflicts between farmers and breeders in agropastoral areas of cotton production in Northern part of Benin. For this purpose, semi-structured individual interviews were  conducted with 694 breeders (Peulhs) and farmers (Bariba) randomly selected, followed by direct observations in the field. The results obtained show that there has been a decrease of conflicts. The establishment of a local committee of conflict management, a proper monitoring of animals, breeders awareness, and crackdown of defendants are the most important adaptation strategies developed in the district. These actions have  provided the plinth for additional measures to maintain the dynamic of conflicts prevention and its management. These actions are easy to apply in the current context of decentralization and climate change.


Key Words: Adaptation, agro-pastoral conflicts, Banikoara, Benin, climate change

 

Les conflits entre agriculteurs et éleveurs ont toujours été marqués par des pertes diverses avec des modes de gestion, pour la plupart inappropriés. Ainsi, dans un contexte des changements climatiques, cette étude vise à
mieux comprendre le mécanisme actuel de prévention et de gestion des conflits entre agriculteurs et éleveurs, en zone agropastorale de production cotonnière dans la commune de Banikoara au Nord-Bénin. Pour ce faire, des entretiens individuels semi-structurés ont été conduits avec 694 éleveurs (Peulh) et agriculteurs (Bariba) aléatoirement sélectionnés, suivis des observations directes de terrain. Les résultats obtenus indiquent qu’il y a eu une nette diminution des conflits. Les stratégies d’adaptation développées sont principalement : la mise en place d’un comité communal de pilotage des conflits, le bon suivi des animaux, la sensibilisation des bouviers et la répression des prévenus. Ces mesures ont servi de base à la proposition des mesures additionnelles pour maintenir la dynamique de prévention et surtout de gestion des conflits entre agriculteurs et éleveurs. Elles sont faciles d’application dans le contexte actuel de décentralisation et de changement climatique.


Mots Clés: Adaptations, Banikoara, Bénin, changement climatique, conflits agro-pastoraux




AJOL African Journals Online