The Potential Of Cultural And Chemical Control Practices For Enhancing Productivity Of Banana Ratoons

  • F Kagoda Crop Science Department, Faculty of Agriculture, Makerere University, P.O.Box 7062, Kampala, Ugamda
  • P R Rubaihayo Crop Science Department, Faculty of Agriculture, Makerere University, P.O.Box 7062, Kampala, Ugamda
  • M M Tenywa Soil Science Department, Faculty of Agriculture, Makerere University, P.O.Box 7062, Kampala, Ugamda

Abstract

A study of the effect of plant population, fertiliser application, number of suckers retained per stool and desuckering time on the 5th and 6th banana ratoons was conducted on Kibuzi (AAA-EA) plantation from October 2000 to December 2002. The plantation had earlier (October 1999 to October 2000) received poor management which resulted in high infestation by weevils and nematodes, small bunches and low yields. The study was accomplished in two experiments. In the first experiment, the original spacings of 2.5x2.5m (1,600 plants ha-1), 3x3m (1,111 plants ha-1) and 3.75x3.75m (711 plants ha-1) were maintained in main plots when the plantation was redesigned into a split plot experiment for each original plot with the sub-plots containing N/K fertilisers applied at the rates of 0/0, 50/100 and 100/200-kg ha-1 yr-1 in two splits since these nutrients were limiting. Phosphorus was applied as a blanket cover at 75 kg P ha-1 yr-1. Three suckers were maintained per stool and extra suckers removed using a hand hoe giving a population of 4800, 3,333 and 2133 plants ha-1 at 2.5x2.5m, 3x3m and 3.75x3.75m, respectively. The second experiment originally at a spacing of 3x3 m had a split plot design with 2 and 3 suckers per stool maintained in the main plots and extra suckers removed at time intervals of 1 month, 2 months and 3 months in the sub-plots. Curaterr 5G (carbofuran) and Agro-chlordi (chlorpyrifos/dimethoate mixture) were applied in all the sub-plots at the beginning of both experiments (Oct. 2000) to control banana weevils and nematodes.
Results of effect of plant population and fertiliser application showed that in the 5th ratoon, plant population had no significant influence on growth characters of flowering plants but flowering to harvesting duration and yield ha-1 significantly (P < 0.05) decreased with decrease in plant population. The 6th ratoon had a significant (P < 0.05) decrease in growth characters of plant height, flowering to harvesting duration, and a significant (P < 0.05) increase in yield components of hands per bunch and finger girth with decrease in plant population. Despite fertiliser application at N50K100 and N100K200, there was a remarkable decline in the 6th ratoon due to toppling and snapping following windy weather. Results of number of suckers retained per stool and desuckering time indicated higher growth parameters in the 5th than the 6th ratoon due to population reduction owing to high mat, weevil and nematode infected plants being vulnerable to wind damage. Unlike the 5th ratoon, the 6th ratoon had significant (P < 0.05) decrease in all growth parameters with increase in desuckering time. Better economic benefits were observed from early desuckering and N50K100 treatments in both ratoons. Although curaterr 5G significantly (P < 0.05) reduced nematode populations resulting in reduced necrosis index and agro-chlordi insecticide treatment following curaterr 5G treatment effectively eliminated weevils from the ratoons, the plants could not effectively recover their rooting system since the corms had been damaged beyond recovery. Thus, were infestation of banana weevils and nematodes is apparent, it is critical to initiate application of control interventions before the 5th ratoon. Besides, results of the study indicate that its better to establish new plantations rather making efforts to rehabilitate long neglected plantations.
Key Words: Desuckering, fertiliser, Musa spp., pests and diseases, plant population
RESUME
Une étude de l\'effet de la population de plantes, l\'application des engrais, le nombre des rejets retenues par plante mère et le temps de l\'œilletonnage sur la 5eme et 6eme souche était conduite sur plantation de Kibuzi (AAA-EA) à partir d\'Octobre 2000 à Décembre 2002. La plantation avait précédemment (Octobre 1999 à Octobre 2000) reçu une mauvaise gestion résultant d\'une infestation élevée des charançons et nématodes, des petites grappes et faibles rendements. L\'étude était accomplie en deux expériences. Dans la première expérience, les espacement originaux de 2,5 x 2,5 m (1600 plantes ha-1), 3 x 3 m (1111plantes ha-1) et 3,75 x 3,75 m (711 plantes ha-1) étaient maintenus dans les parcelles principales lorsque la plantation était redessinée en parcelle expérimentale divisée pour chaque parcelle originale avec des sous parcelles contenant les fertilisants N/K appliqués aux taux de 0/0, 50/100 et 100/200 kg ha-1 annee-1 en deux fentes parce que ces substances nutritives étaient limitées. Le phosphore était appliqué comme couverture à 75 kg P ha-1 annee-1. Trois rejets étaient maintenus par plante mère et des rejets de surplus enlevés en utilisant une houe manuelle donnant une population de 4800, 3333 et 2133 plantes ha-1 à 2,5 x 2,5 m, 3 x 3 m et 3,75 x 3,75 m respectivement. La seconde expérience originalement à espacement de 3 x 3 m avait un dessin de parcelle divisée avec 2 à 3 rejets par plante mère maintenu dans les parcelles principales et les rejets de surplus enlevés à l\'intervalle de temps de 1 mois, 2 mois et 3 mois dans les sous parcelles. Le curateur 5G (carbofuran) et l\'Agro-chlordi (mélange chlorpyrifos/dimethoate) étaient appliqués dans toutes les sous parcelles au début de toutes les deux expériences (octobre 2000) pour contrôler les charançons et nématodes dans le champs de banane. Les résultats de l\'effet de la population de plantes et l\'application de fertilisant ont montré que pour la cinquième souche, la population de plantes avait une influence non significative sur le caractères de croissance de floraison de plantes mais la floraison à la durée de moisson et le rendement ha-1 ont significativement diminué (P<0,05) avec la diminution en population des plantes. La sixième souche avait une décroissance significative (P<0,05) en caractère de croissance de hauteur de plante, la floraison à la durée de la moisson, et une augmentation significative (P<0,05) en composantes de rendement de mains de régime et circonférence de doigt avec la diminution en population des plantes.
En dépit de l\'application de fertilisant à N50K100 et N100K200, il y avait un déclin remarquable pour la sixième souche à cause du basculement et claquement après un vent. Les résultats de nombre des rejets retenus par plante mère et le temps de l\'œilletonnage ont indiqué de paramètres de croissance élevés pour la cinquième que la sixième souche à cause de la réduction de la population suite à une carpette élevée, et au fait que les plantes infectées aux charançons et nématodes sont vulnérables au vent. Contrairement à la cinquième souche, la sixième souche a eu tous les paramètres de croissance significativement réduits, avec l\' augmentation dans le temps d\'œilletonnage. Les meilleurs bénéfices économiques étaient observés à partir de l\'œilletonnage matinal et les traitements N50K100 pour toutes les deux souches. Même si le curateur 5G a réduit significativement (P<0,05) les populations de nématodes résultant dans l\'indice de necrosis réduit et le traitement à l\'insecticide chlordi après le traitement de curateur 5G a effectivement éliminé les charançons de souches, les plantes ne pourront pas effectivement recouvrir leur système des racines dès lors les cormes ont été endommagées au delà du stade de recouvrement. Ainsi, là où l\'infestation de charançons et nématodes de banane est apparente, il est critique d\'initier l\'application d\'intervention de contrôle avant la cinquième souche. En plus, les résultats de l\'étude indiquent qu\'il est meilleur d\'établir des nouvelles plantations que de fournir des efforts pour réhabiliter des plantations longuement négligées.
Mots Clés: Oeilletonnage, fertilisant, Musa spp., pestes et maladies, population des plantes

African Crop Science Journal Vol. 13 (1) 2005: 71-81
Published
2005-09-21
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2072-6589
print ISSN: 1021-9730