Dates de plantation et de récolte des variétés de manioc dans la vallée du Niari (Congo)

  • L moundzeo
  • M Mvoulatsieri
  • B Foahom
  • S Mbou
  • D Sonwa
Keywords: Agriculture, Africa, climate change adaptation, women

Abstract

PDans la vallée de Niari en république du Congo, 2 variétés de manioc (Manihot esculenta Crantz) ont été étudiées
en rapport avec le calendrier agricole. L’une de ces variétés est locale (Boulabipaki) et l’autre provient de l’IITA
(I92-0325). L’objectif de l’étude est d’évaluer l’effet des dates de plantation et de récolte sur les rendements de
production. Le dispositif expérimental est un bi factorielde 4 blocs, mis en place à Loudima lors des campagnes
agricoles 2007-2008 et 2008-2009 respectivement pour les dates de la plantation et celles de la récolte. Quatre(4)
dates deplantation séparées de sept (7) jours d’intervalle ont été choisies pour une évaluation des rendements à
14 mois. Les dates de récolteà 6, 8, 10 et 12 mois de plantation ont été prises en compte.Les résultats montrent
que les deux premières décades de novembre donnent des rendements de production de l’ordre de 37 t ha-1 (I92-0325) et de 45 t ha-1 (Boulabipaki). Les rendements de production à 6 et 8 mois sont respectivement de l’ordre de 16 et 21 t ha-1 pour IITA (I92-0325) contre 5,2 et 12 t ha-1 pour Boulabipaki.A 10 et 12 mois de la plantation, les deux variétés de manioc présentent des rendements de production de l’ordre de 30 t ha-1. Ainsi, pour la période testée (novembre, décembre), les deux premières décades de novembre sont favorables à la plantation alors que les récoltes échelonnées deviennent effective à 14 mois.
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2072-6589
print ISSN: 1021-9730