Urban Violence in Kenya's Transition to Pluralist Politics, 1982-1992

  • Godwin Godwin Rapando Murunga

Abstract

Dans plusieurs parties de l'Afrique on note une escalade de la violence urbaine. Les études théoriques à ce sujet n'abordent principalement que les manifestations de violence dans les quartiers pauvres, et la criminalité urbaine avec ses actes de violence. Il y a un besoin urgent de focaliser l'attention sur les causes historiques de la violence urbaine en rapport avec la gestion des affaires publiques. Ce document examine les causes et la manifestation de la violence urbaine dans le cadre de la transition vers une politique pluraliste au Kenya entre 1982 et 1992. La violence survient entre deux réalités liées: l'évolution de la nature de l'État et les dures réalités économiques nées de la mauvaise gestion économique interne et des conditions économiques externes liées aux Programme d'ajustement structurel. Ce processus a entraîné une répression qui a provoqué un mécontentement au sein des masses urbaines. Selon toute vraisemblance, la détérioration de la situation économique des citadins a jeté de l'huile sur le feu. Au cours de cette période, les manifestations d'une violence urbaine se lisaient déjà dans la demande accrue de pluralisme politique au Kenya.

Africa Development 1999, Vol. XXIV, Nos 1 & 2, 165-198
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 0850-3907