Composition physicochimique des miels algériens. Détermination des éléments traces et des éléments potentiellement toxiques

  • HY Achour
  • M Khali
Keywords: miel, propriété physicochimique, éléments toxiques, éléments traces.

Abstract

La caractérisation de cinq échantillons de miel collectés de différentes régions mellifères algériennes a été effectuée sur deux aspects : 1) propriétés physicochimiques, et 2) le niveau des éléments traces et des éléments toxiques. pH, acidité libre, humidité, conductivité électrique, hydroxymethylfurfural, sucres totaux et réducteurs, la saccharose, sont les paramètres physicochimiques analysés pour chaque échantillon de miel. Le niveau des éléments traces (Zn, Mn, Fe, Cu, Cr, Ni) et des éléments toxiques (Pb, Cd, As) ont été déterminés par spectrométrie d’émission optique couplée à un plasma inductif (ICP-OES). Les résultats obtenus ont montré une variabilité de la composition chimique des miels. Les concentrations en éléments traces ont varié de 8,02-14,51 mg/Kg, 2,50-3,49 mg/Kg, 1,95- 6,37 mg/Kg et 2,72-3,22 mg/Kg pour le Zn, Mn, Fe et Cr, respectivement. Alors que les concentrations moyennes du chrome (0,024 mg/kg) et nickel (0,32 mg/kg) sont faibles et très similaires pour les différentes variétés de miel. Les éléments toxiques (Pb, Cd, As) sont présent à l’état de trace. Le zinc est l’élément le plus abondant dans les miels algérien analysés.

Mots-clés : miel, propriété physicochimique, éléments toxiques, éléments traces.

Published
2014-11-11
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1813-548X