Typologie des granitoïdes de la région de Tiassalé (Sud de la Côte d’Ivoire - Afrique de l’Ouest) : Structurologie et Relations Génétiques

  • G Ouattara
  • BG Koffi
Keywords: typologie, granitoïdes, structurologie, relations génétiques, Tiassalé, Côte d’Ivoire, Afrique de l’Ouest.

Abstract

L’étude petro-structurale a permis de caractériser, en partie, les différents faciès des granitoïdes de la région de Tiassalé (Sud de la Côte d’Ivoire). Les treize (13) faciès granitiques inventoriés sont les suivants :1) granodiorite, 2) granite à feldspaths alcalins, 3) granite alcalin à deux micas, 4) granite à biotite, 5) syéno-granite, 6) monzonite quartzique, 7) monzonite à biotite, 8) syénite quartzique, 9) granite monzonitique, 10) granite fin métamorphisé (granite gneissique), 11) tonalite, 12) leucogranite, 13) granite aplitique à biotite. La chronologie relative établie entre ces granitoïdes est la suivante : le granite à feldspaths alcalins (du site TIA 2) est antérieur au syénogranite du même site, lui-même antérieur au granite à biotite (des sites TIA 2c et TIA 3a) qui est antérieur au granite à deux micas (du site TIA 2b). Aussi, le granite à biotite est antérieur à la monzonite quartzique (du site TIA 3b). Les tonalites (site TIA 4c) sont antérieures au granite alcalin du même site. La monzonite à biotite (du site TIA 6) est antérieure au granite à biotite (du site TIA 5a).
Les déformations sont essentiellement représentées par : 1) des filons de directions N00°, N10°, N60°, N80°, N90°, N110°, N130° et N150° ; 2) des fractures décrivant des décrochements dextres ou senestres de direction N30°, N50°, N60° et N120° ; 3) une foliation locale, subverticale de direction N130° ; 4) une stratification de direction N30° dans les micaschistes du Bandama ; 5) des schistosités de direction N80° dans les micaschistes du Bandama ; 6) une shear zone de direction N50° ; 7) des schistosités de directions variables dans les granitoïdes : N10° , N20°, N30°, N60° et N130°. L’absence dans la région de gneiss et de migmatites, la présence d’enclaves de nature pétrographiques variées dans les différents faciès étudiés, militent en faveur de l’hypothèse d’une origine mantellique ou mixte pour ces faciès granitoïdiques.

Mots-clés : typologie, granitoïdes, structurologie, relations génétiques, Tiassalé, Côte d’Ivoire, Afrique de l’Ouest.

Published
2014-11-11
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1813-548X