PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Afrique Science: Revue Internationale des Sciences et Technologie

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Utilisation des lichens comme bio-indicateurs de la pollution atmosphérique par le plomb, cadmium et zinc de la région de Rabat-Sale-Zemmour-Zaêr (Maroc)

FZ Ouali Alami, A Elabidi, L Mouhir, M Fekhaoui

Abstract


Au Nord-Ouest du Maroc, la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaêr présente une importance socioéconomique pour le royaume. En effet, elle est sujette à deux sources de pollution; le trafic routier et les rejets des poteries. Considérant le risque de contamination métallique de l’Homme et de l’environnement, une étude a été conduite pour évaluer la pollution métallique de l’atmosphère. Elle a porté sur les bioindicateurs lichens (Xanthoria Parietina). C’est ainsi que des échantillons de thalle de Xanthoria Parietina ont été prélevés au cours de la période située entre janvier et juillet 2007 et trois éléments métalliques Plomb(Pb), Cadmium(Cd) et Zinc(Zn) ont été détectés. Les résultats de suivi spatial obtenus au niveau des quatre stations étudiées (Kamra, Centre ville, Oulja et Allal Behraoui) ont révélé des concentrations moyennes mensuelles dépassant les normes requises à l’exception de la station de Allal Behraoui. Les résultats de suivi temporel obtenus au niveau des lichens montrent que la variation saisonnière atmosphérique des métaux est très marquée avec des teneurs plus élevées en hiver et plus basses en été.

Mots-clés : métaux lourds, lichens, plomb, cadmium, zinc, Rabat, salé, Zemmour, Zaêr, Maroc.




AJOL African Journals Online