Évaluation du risque pour l’environnement des métaux lourds [Fe(T)-Mn+2] issus du milieu Industriel : Cas de la plaine de la Meboudja, Nord-Est Algérien

  • N Bougherira
  • A Hani
Keywords: métaux lourds, rejet liquide, déchets industriels, pollution, environnement, oued Meboudja, Nord-Est algérien

Abstract

L’Algérie a mis en place un réseau industriel dense, concentrant des secteurs polluants et gros consommateurs d’eau et d’énergie. Ce tissu industriel a été implanté à proximité des sources d’eau (barrages, mer), ou des fleuves qui sont devenus des décharges pour des rejets liquides non contrôlés. La Meboudja est un des oueds les plus anthropisés de la plaine d’El Hadjar qui abrite une des plus fortes densités industrielles, agricoles et urbaines (localité d’Hjar diss, Derradji Rdjam ; El Hadjar ; et Sidi Amar). Des concentrations excessives de métaux lourds peuvent être introduites dans l'environnement, par exemple, par les déchets industriels (complexe sidérurgique d’El Hadjar, la zone industrielle de Meboudja et la zone industrielle de pont Bouchet). Les apports en fer et en manganèse dans les eaux superficielles et souterraines de la plaine de Meboudja sont très variables en quantité mais aussi en qualité. Des teneurs élevées en fer « dissous » de 26.30 mg.l-1 et en Manganèse dissous, 3.40mg.l-1, ont été observées dans les eaux de l’oued Meboudja [1]. Ces teneurs ne peuvent être expliqués que par des émissions intenses en provenance des différents rejets situés dans la plaine.

Mots-clés : métaux lourds, rejet liquide, déchets industriels, pollution, environnement, oued Meboudja, Nord-Est algérien

Published
2013-04-22
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1813-548X