Efficacite agronomique du compost a base de la biomasse du « neem » et de l’anacarde sur des cultures maraicheres dans la zone des Niayes au Senegal

  • S. Ngom
  • I.  Dieye
  • M.B. Thiam
  • A. Sonko
  • R. Diarra
  • K. Diarra
  • M. Diop
Keywords: Compost, Neem, Feuilles d’anacarde, Maraichage, Sénégal

Abstract

Dans la zone des Niayes au Sénégal, les sols sont pauvres en matières organiques et en éléments nutritifs nécessaires aux plantes. Les engrais chimiques utilisés pour améliorer les rendements ont engendré une forte pollution des sols et de la  nappe phréatique. L’objectif de cette étude est d’évaluer la valeur agronomique du compost fabriqué à base des feuilles de neem et d’anacarde, de fiente de volaille et de la cendre de bois. Le compost obtenu présente un rapport C/N de 15,49 et des teneurs en N - P - K de 9,1, 14,8 et 7,3 mg/kg, respectivement. Les différentes doses du compost testées  sur  des  cultures  maraichères  ont  révélé  des  performances  agronomiques  meilleures par rapport aux témoins. La dose T3 (30 t/ha) a induit les meilleurs rendements pour la tomate (27,213 t/ha) et l’oignon (105,263 t/ha). Pour le chou et la pomme de terre, la dose T1 (10 t/ha) a permis d’obtenir les meilleurs rendements (144,533 t/ha et 55,163 t/ha, respectivement). Par contre pour le poivron, la dose T2 (20 t/ha) a favorisé les meilleurs rendements (32,534 t/ha) avec un poids moyen (81,748g) et un nombre de fruits/récolte considérablement plus élevé. Ce compost pourrait constituer une alternative réelle à l’utilisation abusive de l’engrais minéral dans la zone agricole des Niayes.

Mots clés : Compost, Neem, Feuilles d’anacarde, Maraichage, Sénégal

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1015-2288