Caracterisation des activites de peches dans la Commune de Adjojoun au sud-est du Benin

  • E.O. Allagbe
  • I. Yabi
  • F.B. Yabi
Keywords: Adjohoun, inland fishing, Benin, techniques and gear, hydro-climactic haards, socio-organisational difficulties, pêche continental, techniques et engins, aléas hydroclimatiques, difficultés socio-organisationnelles

Abstract

RESUME
La pêche continentale revêt une importance capitale pour les populations riveraines des cours et plans d’eau dans la mesure où elle contribue à la sécurité alimentaire et nutritionnelle sans oublier les revenus monétaires et les autres utilités socioculturelles. Le présent article vise à analyser les caractéristiques actuelles des activités de pêche dans la Commune d’Adjohoun. L’approche méthodologique est axée sur l’observation, les entretiens structurés et semi-structurés. L’échantillon est constitué de 187 pêcheurs et de 5 personnes ressources. Les données collectées concernent la typologie des engins et techniques de pêche en relation avec les saisons hydrologiques. Au total, douze (12) différents engins et techniques ont été identifiés dans la pêche cueillette. La nasse (61,88 %) et les filets dormants (44,28 %) sont les plus utilisés. L’analyse factorielle des correspondances (AFC) montre qu’à chaque période hydrologique correspond l’utilisation des techniques de pêche appropriées. La pêche à senne, la pêche à épervier sont plus utilisées en période de crue alors que les trous à poisson, le système acadja, la capture par harpon sont utilisées en période de décrue ou d’étiage. En ce qui concerne les pisciculteurs, ils exploitent des étangs aménagés (87,5 %), des bassins (37,5 %), des bacs hors-sol (25 %) et le vivier (12,5 %) pour l’élevage des espèces comme Clarias gariepinus, Oreochromis niloticus et Heterotis niloticus. En vue de pallier les difficultés naturelles (aléas hydro-climatiques), financières et socio-organisationnelles (problème foncier, problème d’encadrement, vandalisme des infrastructures, etc.), des séances de sensibilisation et de formation sont recommandées à l’endroit des acteurs de pêche.

ABSTRACT
CHARACTERIZATION OF FISHERY ACTIVITIES IN THE DISTRICT OF ADJOHOUN IN SOUTHERN BENIN
Inland fishing is of paramount importance for the populations living around rivers and waterways insofar as it contributes to food and nutritional security, not forgetting monetary income and other sociocultural utilities. This article aims to analyze the current characteristics of fishing activities in the Municipality of Adjohoun. The methodological approach focuses on observation, structured and semi-structured interviews. The sample consists of 187 fishermen and 5 resource persons. The data collected concern the typology of fishing gear and techniques in relation to the hydrological seasons. In total, twelve (12) different gears and techniques have been identified in the gathering fishery. Traps (61.88%) and sleeping nets (44.28%) are the most used. The factorial correspondence analysis (CFA) shows that each hydrological period corresponds to the use of appropriate fishing techniques. Purse seine fishing and sparrow hawk fishing are more used during flood periods, while fish holes, the acadja system, and harpoon capture are used during recession or low water periods. As for the fish farmers, they operate ponds (87.5%), basins (37.5%), above-ground tanks (25%) and the fishpond (12.5%) for breeding species such as Clarias gariepinus, Oreochromis niloticus and Heterotis niloticus. With a view to alleviating the natural (hydro-climatic hazards), financial and socio-organizational difficulties (land problem, supervision problem, vandalism of infrastructure, etc.), awareness-raising and training sessions are recommended for the attention of fishing actors.

Published
2021-01-04
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1015-2288