PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Food, Agriculture, Nutrition and Development

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



TRADITIONAL TAPPING AND DISTILLATION METHODS OF COCONUT WINE (Mnazi) AS PRACTISED IN THE COASTAL REGION OF KENYA

TT Kadere, RK Oniang'o, PM Kutima, SN Muhoho

Abstract


The coconut palm (cocos nucifera) which is currently grown in nearly 90 countries that spread along the tropical belt is a versatile plant. In Kenya the most important palm tree is the coconut palm. Other palms found in Kenya include the borassus palm (Borassus aethiopum), the doum palm (Hyphae coriacea) and the wild date palm (phoenix reclinata). Tapping of coconut sap and utilization of this sap in various ways are a widespread practice in the Coastal region of Kenya. The study aimed at availing information on coconut wine tapping and distillation in Kenya. The findings could be used for further research, technological improvement and creation of awareness to those not acquainted with the technology despite having interest. The survey was conducted in Kilifi, Malindi and Kwale districts. Information was obtained on identification of the right spathe, tapping procees, sap collection, wine storage and distillation. Ripe spathe was identified as that which was sword like in shape, swollen at the base but not at the tip. The tapping procees involved: tying of the ripe spathe; cutting and removal of the spathe tip; sheath peeling-at a position 4 to 6 cm from the cut end; tying of the exposed spikelets with leaflets followed by trimming 2 to 3 mm of the leaflets tied section from the cut end to allow continuous oozing of the sap. The oozing sap was collected in containers made of plastic or gourd materials. Trimming was done two to three times a day, while wine collection was done twice a day. The first sap to ooze out was discarded daily for a period of three to six days. Wine meant for distillation was matured for one to seven days. The distillation equipment comprised of an assembly of pots with different sizes with a metallic container serving as a condenser. The number of times the cooling water was replaced depended on the capacity of the distillation equipment. This study is part of the project on study, improvement and industrial application of coconut alcoholic beverage (mnazi).

Key Words: Coconut wine, Sap, Mnazi, tapping, distillation, spathe, spikelets, sheathe.

MÉTHODES TraditionNELLES DE MISE EN VALEUR ET DE distillation DU VIN DE NOIX DE coco (mnazi) TELLES QUE pratiQUÉES DANS LA rÉgion COTIÈRE DU Kenya .


Résumé



Le cocotier (cocos nucifera ) est une plante à usages multiples ; il pousse actuellement dans près de 90 pays qui s'étendent le long de la ceinture tropicale. Au Kenya, le palmier le plus important est le cocotier. D'autres palmiers trouvés au Kenya sont notamment le palmier borassus (Borassus aethiopum) , le palmier doum (Hyphae coriacea) et le dattier sauvage (phoenix reclinata ). La mise en valeur de la sève de la noix de coco et l'utilisation de cette sève de plusieurs manières sont des pratiques bien connues dans la région côtière du Kenya. La présente étude avait pour but de publier des informations sur l'extraction et la distillation du vin de coco au Kenya. Les résultats pourraient être utilisés dans des recherches plus approfondies, pour améliorer la technologie et faire prendre conscience aux personnes qui ne connaissent pas encore bien cette technologie alors qu'elles s'y intéressent. Cette étude s'est déroulée dans les districts de Kilifi, Malindi et Kwale. Les informations ont été collectées sur base de l'identification de la bonne spathe, du processus de mise en valeur, de la collecte de la sève, de la conservation et de la distillation du vin. La spathe mûre a été identifiée comme étant celle qui était comme une épée de par la forme, gonflée à la base mais pas à l'extrémité. Le processus de mise en valeur impliquait qu'il fallait nouer la spathe mûre; couper et enlever le bout de la spathe; éplucher la gaine –à une position de 4 à 6 cm du bout coupé; attacher les épillets exposés avec des folioles. Il fallait ensuite émonder légèrement 2 à 3 mm de la section ligotée avec des folioles à partir du bout coupé afin de permettre un écoulement continu de la sève. La sève en écoulement a été collectée dans des récipients faits de matière plastique ou de calebasse. L'émondage se faisait deux ou trois fois par jour, tandis que la collecte de vin se faisait deux fois par jour. La première sève recueillie était jetée chaque jour pendant une période de trois à six jours. Le vin destiné à la distillation était gardé pendant un à sept jours pour qu'il arrive à maturité. L'équipement de distillation était composé d'un assemblage de pots de différentes dimensions avec un récipient métallique qui servait de condenseur. Le nombre de fois que l'eau de refroidissement était remplacée dépendait de la capacité de l'équipement de distillation. Cette étude s'inscrit dans le cadre du projet portant sur l'étude, l'amélioration et l'application industrielle de la boisson alcoolisée fabriquée à partir de la noix de coco (mnazi).


Mots-clés: Vin de noix de coco, sève, Mnazi, mise en valeur, distillation, spathe, épillets, gaine foliaire.

AJFAND Vol.4(1) 2004



AJOL African Journals Online