PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Neurological Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Cranial expansion for shunt-induced craniostenosis. Case report

Nilesh Mohan, A Leland Albright

Abstract


Introduction
Les dérivations ventriculo-péritonéales sont compliquées par ventricules fendues symptomatiques dans 1-5 % des cas. Quelques patients atteints de fentes ventriculaires développent une craniosténose shunt induite provoquant une augmentation de la pression intracrânienne pendant que le cerveau se développe peuvant être mal interprété comme un problème de dysfonctionnement de shunt. L’expansion de voûte crânienne a été décrit pour traiter cette craniosténose shunt-induite, mais il n’y a pas eu de rapports à ce jour de l’expansion crânienne dans les milieux pauvres en ressources .
Présentation de cas
Nous rapportons un enfant de trois mois qui a subi la reparation d’un myéloméningocèle et l’insertion d’un shunt ventriculo-péritonéal . Quand elle avait quatre ans , elle a développé des symptômes  d’hypertension intracrânienne avec une circonférence de 8 cm de la tête en deça de la normale. Les radiographies du crane ont démontré une apparence cuivre battu. Une opération d’expansion crânienne a été effectuée. En post-opératoire, les symptômes d’hypertension intracrânienne ont été résolus et ne se reproduirent plus avec deux ans plus tard des étapes normales de développement , une circonférence supérieure de 5.4cm par rapport au statut préopératoire , et l’amélioration des constats radiologiques .
Conclusion
Les craniosténose shunt induites doivent être pris en charge chez les enfants présentant les symptômes de syndrome ventricule fente. Le diagnostic peut être fait avec des critères cliniques et radiographiques , sans surveillance de la pression intracrânienne , dans les milieux pauvres en ressources , et traité efficacement avec l’expansion de la voûte crânienne .



AJOL African Journals Online