PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Neurological Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Particularites des accidents vasculaires cerebraux chez le diabetique. Revue de la litterature

Berthe Assi, Ange-Eric Kouame-Assouan, Mariam Doumbia-Ouattara, Jacko Rhedor Abodo, Thérèse Sonan-Douayoua

Abstract


Introduction
Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont fréquents et graves. Ils constituent la 3ème cause de mortalité dans le monde et la 1ère cause de handicap acquis chez l’adulte. Le diabète est non seulement un facteur de risque majeur d’AVC, dont il multiplie le risque de survenue par 1,5 à 3, mais aussi un facteur de mauvais pronostic vital et fonctionnel.
Méthode
Une revue de la littérature nous a permis de relever les particularités des AVC chez le diabétique.
Résultats
L’AVC peut être révélateur du diabète dans 20% des cas, surtout chez les sujets jeunes. La sévérité du diabète et son association avec d’autres facteurs de risque vasculaires, tels que l’hypertension artérielle et l’hypercholestérolémie, accroissent le risque vasculaire. L’AVC du diabétique est plus souvent  ischémique qu’hémorragique. Le diabète influence l’évolution des AVC car les risques de mortalité, de récidive et de démence sont plus élevés que chez les non-diabétiques. A la phase aiguë des AVC, l’hyperglycémie est un facteur de mauvais pronostic qui augmente également le risque de transformation hémorragique des ischémies lors de la thrombolyse.
Conclusion
Le dépistage du diabète doit être systématique chez tout patient présentant un AVC. A la phase aiguë, l’hyperglycémie doit être traitée énergiquement. Le  traitement le plus efficace demeure la prévention primaire et secondaire par le contrôle optimal du diabète et des autres facteurs fréquemment associés au diabète comme l’hypertension artérielle et  l’hypercholestérolémie.



AJOL African Journals Online