PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Neurological Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Etude Irm Des Sequelles Lesionnelles Post - Traumatisme Cranien

O Biaou, DG Avode, V Boco, D Baleriaux

Abstract




Introduction
Dans les pays industrialisés les déficiences cérébrales sont souvent dues aux séquelles des traumatismes crâniens. L\'IRM est une technique d\'imagerie cérébrale pouvant préciser les types de lésions à long terme.

Matériel et Méthode
Dans une étude rétrospective, en 2003 et 2004, nous avons analysé 75 dossiers d\'expertise post - traumatique à l\'Université Libre de Bruxelles (ULB). Les séquelles cérébrales ont été explorées à l\'IRM . Ont été exclus les patients qui ont subi une intervention chirurgicale cérébrale.

Résultats
75 cas de traumatisés cérébraux ont été répertoriés ; 64,4% sont de sexe masculin, l\'âge moyen était de 35 ans (7 à 80 ans) ; 40 cas avait une lésion séquellaire cérébrale. Les lésions axonales diffuses ont été retrouvées dans 11 cas dont 5 cas en région péricalleuse, 2 cas avaient une atteinte des pédoncules cérébelleux. La plupart de ces lésions étaient situées dans l\'interface substance blanche/substance grise. Des lésions focales de la base du cerveau étaient observées dans 10 cas. Les séquelles cortico-sous corticales étaient les plus fréquentes, 26 cas . L\'hémosidérine est un indicateur à long terme de l\'atteinte cérébrale.

Conclusion
Nous concluons que l\'IRM est une excellente technique pour étudier les séquelles cérébrales traumatiques et permet d\'établir leur pronostic.


Background
Disabilities are frequent in western countries and may be due to cerebral traumatic sequella. MRI with high resolution is an excellent technique to visualise cerebral sequella.

Materials and Method
In a retrospective study, we reviewed 75 cases of traumatic sequella at the Université Libre de Bruxelles (ULB), in 2003 and 2004 explorated with MRI. We excluded patients who underwent cerebral surgery.

Results
Focal sequellea cortical and cortico-sub cortical are most frequent, 26 patients. Hemosiderin and encephalomalacia atrophy are common signs. Diffuse Axonal Injury were found in 11 cases, focal sequella of brain sterm in 10 cases.

Conclusion
We concluded that RMI is an excellent technic of imaging cerebral sequella.


Keywords: Brain trauma, Head injuries, Head trauma, Cerebral sequella, MRI.

African Journal of Neurological Sciences Vol. 25 (1) 2006: pp. 12-21



http://dx.doi.org/10.4314/ajns.v25i1.7577
AJOL African Journals Online