PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Reproductive Health

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Fertility, Family Size Preference and Contraceptive Use in Sub-Saharan Africa: 1990-2014

Clifford O. Odimegwu, Joshua O. Akinyemi, Olufunmilayo O. Banjo, Emmanuel Olamijuwon, Emmanuel O. Amoo

Abstract


In view of an unusual transition in sub-Saharan Africa (SSA) fertility, periodic re-appraisal is necessary. Using an ecological design, data from Demographic and Health Surveys between 1990 and 2014 were analysed to investigate trends in completed family size (CFS), total fertility rate (TFR), family size preference (FSP), and contraceptive prevalence rate (CPR). The correlates of changes in fertility levels, FSP and CPR were explored. Results showed that CFS declined and was lowest in Southern and Western Africa. However, average CFS for Central African countries appeared virtually the same over the period. Changes in TFR and FSP followed patterns similar to CFS. Western and Central region had very slow increase in CPR with many below 20% as at 2014. Eastern and Southern Africa had faster increase in CPR with some countries achieving almost 60%. Regression results showed that contraceptive prevalence (β= -1.96, p=0.027) and median age at first marriage (β= -0.23, p=0.06) were negatively related to TFR while employment (β= -21.7, p<0.001) was negatively related to FSP. In summary, fertility levels and family size preference declined while contraceptive use improved particularly in Southern and the Eastern Africa. Increased female labour force participation is another potential route to fertility decline in SSA. 


Keywords: Fertility levels, Family Size Preference, Contraceptive use, Fertility behavior, sub-Saharan Africa

Compte tenu de la transition inhabituelle de la fécondité en Afrique subsaharienne (ASS), une réévaluation périodique est nécessaire. À l'aide d'un modèle écologique, les données des enquêtes démographiques et de santé menées entre 1990 et 2014 ont été analysées pour étudier les tendances de la taille de la famille achevée (TFA), du taux de fécondité total (TFT), du facteur de préférence de la taille de la
famille (PTF) et du taux de prévalence de la contraception (TPC). Les corrélats des variations des niveaux de fécondité, de la PTF et de la TPC ont été explorés. Les résultats ont montré que le TFA avait diminué et était le plus faible en Afrique australe et occidentale. Cependant, la TFA moyenne des pays d‘Afrique centrale a semblé pratiquement identique au cours de la période. Les modifications du
TFT et de la TFA ont suivi des tendances similaires à celles du PTF. Les régions de l'Ouest et du Centre ont connu une très lente augmentation de la TPC, beaucoup marquant moins de 20% en 2014. L'Afrique de l'Est et du Sud ont connu une augmentation plus rapide de la TPC, certains pays atteignant près de 60%. Les résultats de la régression ont montré que la prévalence contraceptive (β = -
1,96, p = 0,027) et l‘âge médian au premier mariage (β = -0,23, p = 0,06) étaient négativement corrélés au TFT alors que l‘emploi (β = - 21,7, p <0,001) était en relation négative avec le PTF. En résumé, les niveaux de fécondité et la préférence pour la taille de la famille ont diminué alors que l'utilisation des contraceptifs s'est améliorée, en particulier en Afrique australe et orientale. L'augmentation de la
participation des femmes à la population active est une autre voie potentielle vers le déclin de la fécondité en ASS. 


Mots-clés: Niveaux de fécondité, préférence de la taille de la famille, utilisation des contraceptifs, comportement à la fécondité, Afrique subsaharienne

 




AJOL African Journals Online