PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Reproductive Health

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Partner Support for Family Planning and Modern Contraceptive Use in Luanda, Angola

Ndola Prata, Suzanne Bell, Ashley Fraser, Adelaide Carvalho, Isilda Neves, d Benjamin Nieto-Andrade

Abstract


Husband‘s/partner‘s support for family planning may influence a women‘s modern contraceptive use. Socio-demographic factors, couple  communication about family planning, and fertility preferences are known to play a role in contraceptive use. We conducted logistic regression analysis to investigate the relationship between perceived  husband‘s/partner‘s approval and husband‘s/partner‘s encouragement of modern contraceptive use, adjusting for socio-demographic factors and recent couple communication about family planning. We also examined mediating roles potentially played by perceived contraceptive accessibility and contraceptive self-efficacy (using index created by principal component analysis). Perceived husband‘s/partner‘s approval was associated with triple the odds of women‘s modern contraceptive use and remained significantly associated with 1.6 times the odds, after controlling for contraceptive accessibility and contraceptive self-efficacy. Husband‘s/partner‘s  encouragement, while initially significantly associated with contraceptive use, became non-significant after adjustments for socio-demographic factors and couple communication. Perceived husband‘s/partner‘s approval, separate from a woman‘s sense of self-efficacy and perceived accessibility of contraceptives, appears strongly and positively associated with current modern contraceptive use. Increased couple communication may help women identify their husband‘s/partner‘s approval. Difference between the meaning of approval and encouragement should be explored.  Interventions involving information education and communication  campaigns geared to men and promoting male involvement in family planning could increase contraceptive prevalence. 

Key words: Contraception, male involvement, approval, encouragement, sub-Saharan Africa

 

Le soutien du mari ou du partenaire pour la planification familiale peut influencer l'utilisation des contraceptifs modernes chez les femmes. Les facteurs sociodémographiques, la communication en couple sur la planification familiale et les préférences en matière de fécondité jouent un rôle dans l'utilisation des contraceptifs. Nous avons procédé à une analyse de régression logistique pour étudier la relation entre l'approbation perçue du mari /du partenaire et l'encouragement du mari / du partenaire à l'utilisation des contraceptifs modernes, en adaptant les facteurs sociodémographiques et la communication récente sur la planification familiale. Nous avons également examiné les rôles médiateurs potentiellement joués par l'accessibilité des contraceptifs perçue et l'auto-efficacité des contraceptifs (en utilisant l'indice créé par l'analyse des composantes principales). L'approbation perçue du mari / du partenaire était associée au triple des probabilités d'utilisation des contraceptifs modernes des femmes et est restée significativement associée à 1,6 fois la probabilité, après avoir contrôlé l'accessibilité des contraceptifs et l'auto-efficacité des contraceptifs. Les encouragements du conjoint et du partenaire, tout en étant initialement associés à l'utilisation des contraceptifs, sont devenus non significatifs après des ajustements pour les facteurs sociodémographiques et la communication en couple. L'approbation perçue du mari / du partenaire, séparée du sentiment d'auto-efficacité d'une femme et de l'accessibilité perçue des contraceptifs, apparaît fortement et positivement associée à l'utilisation actuelle des contraceptifs modernes. Une communication accrue en couple peut aider les femmes à identifier l'approbation de leur mari /de leur partenaire. La différence entre la signification de l'approbation et l'encouragement devrait être explorée. Les interventions impliquant des campagnes d'information et de communication axées sur les hommes et la promotion de la participation des hommes à la planification familiale pourraient accroître la prévalence des contraceptifs. 

Mots clés: planification familiale, soutien du partenaire masculin, Angola




AJOL African Journals Online