PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Reproductive Health

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Integrating Family Planning and HIV Services at the Community Level: Formative Assessment with Village Health Teams in Uganda

Aurélie Brunie, Patricia N.W. Mucheri, Angela Akol, Mario Chen, Sarah J. Mercer, Tricia Petruney

Abstract


Little is known on integrating HIV and family planning (FP) services in community settings. Using a cluster randomized controlled design, we conducted a formative assessment in two districts in Uganda where community health workers, called VHTs, already offered FP. Thirty-six trained VHTs also provided HIV testing and counseling (HTC) during the intervention. We surveyed all 36 VHTs and 256 FP clients, and reviewed service statistics. In the intervention group, VHTs tested 80% of surveyed clients for HIV, including 76% they already saw for FP and 22% who first came to them for HTC before receiving FP. Comparing clients‘ experiences in the intervention and control groups, adding HTC does not appear to have negatively affected FP service quality. VHTs reported more monthly clients, but rated their workload as easy to manage. This integrated model seems feasible and beneficial for both VHTs and clients, while not resulting in any negative effects. This study was registered with ClinicalTrials.gov, number [NCT02244398]. 

Keywords: family planning, HIV, community health workers, integration, Uganda

 

Peu d‘informations sont disponibles sur l'intégration des services de planification familiale (PF) et du VIH dans les milieux communautaires. En utilisant un plan randomisé contrôlé par grappes, nous avons mené une évaluation formative dans deux districts en Ouganda dans lesquels les agents de santé communautaire qui sont appelés VHT offraient déjà des services de PF. Trente-six VHT formés ont également fourni des services de conseil et dépistage du VIH (CDV). Nous avons enquêté les 36 ASC et 256 clientes PF, et nous avons examiné les statistiques sur les services. Dans le groupe d'intervention, les VHT ont testé 80% des clients enquêtées pour le VIH, y compris 76% que les VHT voyaient déjà pour la PF et 22% qui sont d‘abord venus pour le CDV avant avant de recevoir la PF. En comparant les expériences des clientes dans les groupes avec et sans intervention, l‘ajout du CDV ne semble pas avoir affecté négativement la qualité des services PF. Les VHT ont signalé plus de clients mensuellement, mais ont évalué leur charge de travail comme étant aussi facile à gérer. Ce modèle intégré semble faisable et bénéfique pour les VHT et les clients, et sans entraîner d‘effet négatif. Cette étude a été enregistrée auprès de ClinicalTrials.gov, numéro [NCT02244398].

Mots clés: planification familiale, VIH, agents de santé communautaires, intégration, Ouganda




AJOL African Journals Online