Hysteroscopy Findings in Women with Thin Endometrium Scheduled for In Vitro fertilization in Niger Delta Region, Nigeria

  • Jude E. Okohue
Keywords: Thin, endometrium, hysteroscopy, IVF, infertility, adhesions

Abstract

The effect of endometrial thickness on in vitro fertilization (IVF) outcome is still a subject of debate. It is unclear why a thin endometrium reduces IVF success rates. Our objective was to analyze the hysteroscopic findings in women scheduled for IVF who had an endometrial thickness less than 7 mm. Relevant data of patients scheduled for IVF cycles and found to have an endometrial thickness (ET) of <7 mm on transvaginal ultrasound scan (TVS) between April 1, 2010 and March 31, 2017, at a private fertility and minimal access surgery unit in the Niger-Delta region of Nigeria, were retrieved and documented. A total of 41 patients had ET <7 mm during the study period. These patients accounted for 2.8% of the 1487 IVF cycles performed during the same period. All 41 patients had office hysteroscopies performed, constituting 4.1% of the 1,002 hysteroscopies performed
during the study period. The age range of the patients was 23 – 50 years with a mean of 39.9 ± 6.9 years, and the duration of infertility ranged from 3 to 13 years with a mean of 7.2 ± 2.5 years. Most of the patients (32, 78.1%) had secondary infertility. Sixteen patients (39.0%) had intrauterine adhesions. A thin endometrium, though infrequent during IVF treatment cycles, might be associated with undiagnosed intrauterine adhesions.

Keywords: Thin, endometrium, hysteroscopy, IVF, infertility, adhesions

L'effet de l'épaisseur de l'endomètre sur le résultat de la fécondation in vitro (IVF) est toujours un sujet de débat. On ne sait pas pourquoi un endomètre mince réduit les taux de réussite de la IVF. Notre objectif était d'analyser les résultats hystéroscopiques chez les femmes devant subir une FIV qui avaient une épaisseur endométriale inférieure à 7 mm. Données pertinentes des patientes programmées pour des cycles de IFV et ayant une épaisseur endométriale (ET) <7 mm à l'échographie transvaginale (TVS) entre le 1er avril 2010 et le 31 mars 2017, dans une unité de chirurgie privée de fertilité et d'accès minimal à la région du Niger-Delta au Nigeria, ont été récupérées et documentées. Un total de 41 patients avaient ET <7 mm au cours de la période d'étude. Ces patients représentaient 2,8% des 1487 cycles de IVF effectués au cours de la même période. Les 41 patients ont subi une hystéroscopie en cabinet, ce qui représente 4,1% des 1 002 hystéroscopies réalisées au cours de la période d'étude. La tranche d'âge des patients était de 23 à 50 ans avec une moyenne de 39,9 ± 6,9 ans, et la durée de l'infertilité variait de 3 à 13 ans avec une moyenne de 7,2 ± 2,5 ans. La plupart des patients (32, 78,1%) avaient une infertilité secondaire. Seize patients (39,0%) avaient des adhérences intra-utérines. Un endomètre mince, bien que peu fréquent pendant les cycles de traitement de IVF, pourrait être associé à des adhérences intra-utérines non diagnostiquées.

Mots-clés: Mince, endomètre, hystéroscopie, IVF, infertilité, adherences

Published
2020-07-24
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1118-4841