COVID-19 Perception, Knowledge, and Preventive Practice: Comparison between South Korea, Ethiopia, and Democratic Republic of Congo

  • Hocheol Lee
  • Seok Jun Moon
  • Grace Ossak Ndombi
  • Kyeong-Na Kim
  • Haftu Berhe
  • Eun Woo Nam
Keywords: COVID-19, Pandemic, Ethiopia, DRC, South Korea, Online Survey

Abstract

In Africa, the first confirmed case of COVID-19 was reported in Egypt on February 14, 2020. Since then, the number of cases has continued to  increase with Ethiopia, the Democratic Republic of Congo (DRC), Nigeria, Sudan, Angola, Tanzania, Ghana, and Kenya identified as vulnerable  countries. The present study aimed to: 1) identify differences in trust level of COVID-19 diagnosis, recent healthcare utilization experiences, and COVID-19-related knowledge, information, and prevention practices in South Korea, Ethiopia, and DRC; and 2) identify factors influencing trust level in healthcare facilities regarding COVID-19 diagnosis. The present study was cross-sectional. The questionnaire survey was conducted between May 1–14, 2020 using Google forms, and 748 respondents were included in the final analysis. The data collected were analyzed using ANOVA, post - hoc test, and binary logistic regression analysis. South Korea showed higher rate of practice for COVID-19 prevention such as hand washing, mask wearing, and etc. than Ethiopia and DRC. The results showed significant differences with the trust level being 3.129 times higher in respondents from DRC than those from Ethiopia (aOR=3.129, 95% CI: [1.884-5.196], p<.000) and 29.137 times higher in respondents from South Korean than those from Ethiopia (aOR=29.137, 95% CI: [13.869-61.210], p<.000). Gender, age, number of family members, healthcare utilization experience, information, and practice were significant variables. Health education expansion for information and practice about COVID-19 in Ethiopia and DRC is necessary.

Keywords: COVID-19, Pandemic, Ethiopia, DRC, South Korea, Online Survey

En Afrique, le premier cas confirmé de COVID-19 a été signalé en Égypte le 14 février 2020. Depuis, le nombre de cas n'a cessé d'augmenter avec l'Éthiopie, la République démocratique du Congo (RDC), le Nigéria, le Soudan, l'Angola, La Tanzanie, le Ghana et le Kenya ont été identifiés comme pays vulnérables. La présente étude visait à: 1) identifier les différences de niveau de confiance dans le diagnostic du COVID-19, les expériences récentes d'utilisation des soins de santé et les connaissances, informations et pratiques de prévention liées au COVID-19 en Corée du Sud, en Éthiopie et en RDC; et 2) identifier les facteurs influençant le niveau de confiance dans les établissements de santé concernant le diagnostic du COVID-19. La présente étude était transversale. L'enquête par questionnaire a été menée du 1er au 14 mai 2020 à l'aide de formulaires Google, et 748 répondants ont été inclus dans l'analyse finale. Les données collectées ont été analysées en utilisant une analyse ANOVA, un test post-hoc et une analyse de régression logistique binaire. La Corée du Sud a montré un taux de pratique plus élevé pour la prévention du COVID-19, comme le lavage des mains, le port d'un masque, etc. que l'Éthiopie et la RDC. Les résultats ont montré des différences significatives, le niveau de confiance étant 3,129 fois plus élevé chez les répondants de RDC que chez ceux d'Éthiopie (aOR = 3,129, IC à 95%: [1,884-5,196], p <.000) et 29,137 fois plus élevé chez les répondants sud-coréens que ceux d'Éthiopie (aOR = 29,137, IC à 95%: [13,869-61,210], p <.000). Le sexe, l'âge, le nombre de membres de la famille, l'expérience d'utilisation des soins de santé, l'information et la pratique étaient des variables importantes. L'élargissement de l'éducation sanitaire pour l'information et la pratique du COVID-19 en Éthiopie et en RDC est nécessaire.

Mots-clés: COVID-19, Pandémie, Éthiopie, RDC, Corée du Sud, Enquête en ligne

Published
2020-08-26

Journal Identifiers


eISSN: 1118-4841