Tracing Condom Fates: Design and Pilot Results of a Study Investigating the Use and Wastage of Public Sector Condoms

  • Landon Myer
  • Catherine Mathews
  • Francesca Little

Abstract



There is little understanding of what proportion of condoms distributed to the public in South Africa is ever used in sex and what proportion is wasted. This study presents the methodology and pilot results for research into the fate of condoms as well as factors associated with condom use and wastage. Pilot research was conducted in the Boland/Overberg region of South Africa during June and July 1998. Individuals procuring condoms were recruited into a prospective cohort that participated in follow-up interviews over the following six weeks to report on the fate of the condoms they procured and their sexual behaviour. By the end of the six week study period, 52% of condoms procured from these clinics had been used in sex, 2% were broken in sex, 14% were given away before use, 8% were discarded before use, and 24% went unused. While these pilot results must be viewed tentatively, this pilot study presents an innovative methodology for research into the use and wastage of condoms.

(Afr J Reprod Health 2001; 5[1]: 66-74)

RÉSUMÉ

L'établissemment des sorts des préservatifs: Le dessein et les résultats pilotes d'une enquête sur l'utilisation et le gaspillage des préservatifs du secteur public. Il y a peu de compréhension concernant la proportion des préservatifs distribués au public en Afrique du Sud qui sont jamais utilisés dans l'acte sexuel et la proportion qui est gaspillée. Cette étude présente la méthodologie et les résultats pilotes des chercheurs sur le sort des préservatifs aussi bien que les facteurs associés à l'utilisation et au gaspillage des préservatifs. L'étude pilote a été menée dans la région Boland/Overberg de l'Afrique du Sud au cours des mois de juin et de juillet 1998. Les individus qui procuraient des préservatifs ont été recruités dans une cohorte éventuelle qui ont participé à des interviews de contrôle pendant les six semaines suivantes pour faire un rapport sur le sort des préservatifs qu'ils ont procurés ainsi que leur comportement sexuel. A la fin de l'étude qui a duré six semaines, 52% des préservatifs ont été utilisés dans l'acte sexuel, 27% se sont cassés au cours de l'acte sexuel, 14% ont été donnés avant l'utilisation ét 24% n'ont pas été utilisés du tout. Alors qu'il faut considérer ces résultats pilotes comme étant provisoires, cette étude pilote présente une méthodologie innovatrice pour la recherche sur l'utilisation et le gaspillage des préservatifs.

(Rev Afr Santé Reprod 2001; 5[1]: 66-74)

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1118-4841