LA CHIRURGIE ENDOSCOPIQUE BILATERALE ET SIMULTANEE DU HAUT APPAREIL DANS LE TRAITEMENT DES LITHIASES RENALES ET URETERALES

  • R.M. EL KHADIME
  • M. TLIGUI
  • K. TCHALA
  • F. HAAB
  • B. GATTEGNO
  • P. THIBAULT

Abstract

Objectif: L'objectif de notre étude rétrospective est d'évaluer les résultats de la chirurgie endoscopique bilatérale et simultanée du haut appareil urinaire dans le traitement des lithiases rénales et urétérales.

Patients et Méthodes: Cinq patients ont bénéficié de cette chirurgie pour une pathologie lithiasique du haut appareil et leurs dossiers ont été vus et analysés. Deux patients ont eu une urétéroscopie bilatérale simultanée pour des calculs urétéraux, deux autres ont eu une néphrolithotomie percutanée (NLPC) bilatérale simultanée pour des calculs rénaux et un patient a eu d'abord en un premier temps une urétéroscopie bilatérale simultanée pour des calculs urétéraux, et dans un deuxième temps une NLPC bilatérale simultanée pour les calculs rénaux. Le drainage rénale par des sondes urétérales a été de règle chez tous nos patients, et ceux qui ont eu une NLPC ont bénéficié en plus d'une néphrostomie.

Résultats: Le résultat pour la NLPC a été jugé assez bon puisqu'un patient a gardé un calcul résiduel dans chaque rein de taille inférieure à 3 mm nécessitant une simple surveillance, un autre patient a gardé un calcul résiduel dans chaque rein de taille respective de 6 et 7 mm ayant nécessité un complément par lithotripsie extracorporelle (LEC) et le dernier patient a été débarrassé de ses calculs. Les résultats immédiats de l'urétéroscopie bilatérale et simultanée, appréciés à 1 mois sur un simple ASP et échographie ont été très satisfaisants puisque tous les patients se sont débarrassés entièrement de leurs calculs. Comme complication nous avons eu une hématurie importante secondaire à la NLPC et traitée par embolisation.

Conclusion: Au total la chirurgie endoscopique bilatérale et simultanée du haut appareil peut être envisagée en cas d'échec de LEC pour des calculs rénaux et urétéraux bilatéraux avec les mêmes risques qu'une chirurgie endoscopique unilatérale du haut appareil.

Simultaneous Bilateral Endoscopic Surgery in the Management of Renal and Ureteral Lithiasis

Objective: To assess the outcome of simultaneous bilateral endoscopic surgery in the management of renal and ureteral lithiasis.

Patients and Methods: Five patients were reviewed retrospectively. Two patients underwent bilateral simultaneous ureteroscopy for ureteral calculi, on two others bilateral simultaneous PCNL was performed in treatment of renal lithiasis. In one patient bilateral simultaneous ureteroscopic extraction of ureteral calculi was done prior to bilateral PCNL for renal lithiasis. Ureteral stenting was performed in all patients. In those patients who underwent PCNL a nephrostomy was done.

Results: In all patients who had undergone PCNL the outcome was considered satisfactory. One of them had residual stones of less than 3 mm in both kidneys, which required only surveillance. Another patient had residual calculi in both kidneys with a diameter of 6 and 7 mm respectively. In this patient a complementary ESWL was necessary. The last patient was stonefree after the procedure. The results of simultaneous bilateral ureteroscopy assessed one month after the procedure with a plain abdominal film and renal ultrasonography were excellent since all patients were free of stones. An important haemorrhage complicating a PCNL was treated by embolization.

Conclusion: Simultaneous bilateral endoscopic surgery of the upper urinary tract is a good alternative after failure of ESWL for renal and ureteral lithiasis. The risks and complications of the procedure are comparable to those of endoscopic unilateral surgery of the upper tract.

African Journal of Urology Vol.8(3) 2002: 126-130
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1110-5704