PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Urology

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Extracorporeal Shock Wave Lithotripsy versus Lasertripsy For The Treatment of Upper Ureteric Calculi

AM Abdel Latif, A Abdel Moniem, A El-Haggagy, A El-Tary

Abstract


Objectives: To compare the efficacy, cost effectiveness and safety of both ESWL and Holmium:YAG laser lithotripsy for the management of upper ureteric stones.


Patients and Methods: One hundred and eight patients of various age groups and of both sexes who had primary or recurrent unilateral or bilateral upper ureteric stones underwent 108 primary procedures and 19 ancillary procedures (total: 127) including in-situ ESWL (60 patients) using the Dornier MPL 9000 machine and ureteroscopy combined with Holmium:YAG laser lithotripsy (46 patients).


Results: The overall stone-free rate was (93.75%) for cases subjected to uretero-scopy in combination with laser lithotripsy and (91.7%) for cases subjected to ESWL. For stones < 1 cm, the success rate was 100% in the laser and 95.65% in the ESWL group. For stones > 1 cm, the success rate was 90% in the laser and 78.6% in the ESWL group. For impacted stones, the success rate was 92.85% in the laser and 72.7% in the ESWL group. The EQ for the laser and ESWL groups was 0.86 and 0.73, respectively. The complication rate was 12.53% in the laser and 11.7% in the ESWL group. The average cost (in Egyptian pounds) was 1618.1 £E for Holmium: YAG laser treatment and 1069.1 £E for ESWL treatment.


Conclusion: Apart from impacted stones and stones larger than 1 cm, ESWL is the first line of choice as a treatment modality for upper ureteric stones. However both ESWL and URS combined with holmium: YAG laser lithotripsy may be complementary to each other in treating upper ureteric stones.

Lithotripsie extra corporelle par ondes de choc comparée au Laser dans le traitement des calculs du haut uretère.


Objectifs: Comparer l'efficacité, les coûts, et la sécurité de la lithotripsie d'un côté par ondes de choc extracorporels et de l'autre par Laser au Holmium :YAG dans la prise en charge des lithiases du haut uretère.


Patients et Méthodes: Cent huit patients de groupes d'âge variés, des deux sexes présentant une lithiase du haut uretère uni ou bilatérale primitive ou récurrente avait bénéficié de 108 procédures primaires et 19 procédures accessoires (127 au total) incluant des ondes de choc extra corporelles in situ (60 patients) utilisant la machine de Dornier MPL 9000 et une uretéroscopie combinée à la lithotripsie par Laser au Holmium :Yag (46 patients). Résultats : Le taux de guérison était de 93,75% pour les cas ayant bénéficier d'une uretéroscopie combinée au Laser et de 91,7% pour les patients ayant bénéficié d'une lithotripsie extracorporelle par ondes de choc. Pour les calculs de taille <1cm, le taux de succès était de 100% pour le groupe soumis au Laser et de 95,65% dans le groupe soumis à la lithotripsie extra corporelle. Pour les calculs de plus de 1cm de taille, le taux de réussite était de 90% dans le groupe du Laser et de 78.6% dans le groupe de Lithotripsie extracorporelle. Pour les calculs impactés , le taux de réussite était de 92,85% dans le groupe du Laser et de 72,7% dans le groupe de Lithotripsie extracorporelle. Le rapport Qualiré – Efficacité était de 0,86 et de 0,73 respectivement pour le Laser et la Lithotripsie extracorporelle. Le taux de complications était de 12,53% pour le Laser et de 11,7% pour la Lithotripsie extracorporelle. Le coût moyen du traitement était d'environ de 1618,1 £E (Livre égyptien) pour le Laser et de 1069,1 £E pour la Lithotripsie extracorporelle.


Conclusion: A part les calculs impactés et les calculs de taille > 1cm, la Lithotripsie extracorporelle est la technique de choix dans la prise en charge des lithiases du haut uretère. Cependant aussi bien la lithotripsie extracorporelle que l'uretéroscopie combinée au Laser Holmium :Yag peuvent être complémentaires dans le traitement des calculs du haut uretère.

African Journal of Urology Vol.10(1) 2004: 15-21



AJOL African Journals Online