Traitement des sténoses de l\'urètre par urétrotomie interne endoscopique:

  • M Benjelloun
  • M Drissi
  • M Makhloufi
  • A Nouri
  • T Karmouni
  • K Tazi
  • K Elkhader
  • A Koutani
  • A Benatya
  • M Hachimi

Abstract



Objectif: Evaluer les résultats d\'une série homogène de sténoses urétrales traitées de façon univoque par urétrotomie interne endoscopique (UIE) et d\'étudier les éléments à valeur prédictive du résultat. Patients et méthodes: Entre 1989 et 2007, 244 patients ont été hospitalisés pour sténose de l\'urètre. Ils ont bénéficié d\'une UIE sous contrôle de la vue. Résultats: Il y a eu 34,3% de bons résultats après la première UIE. Le recul moyen était de 3,5 ans. La mortalité était nulle et la morbidité était évaluée à 5%. Le résultat était d\'autant meilleur que le geste concernait une sténose courte (inférieure à 2 cm), unique sur l\'urètre proximal. La durée moyenne du cathétérisme post-opératoire a été de 2 jours ; maintenir ce cathétérisme au delà n\'a pas apporté d\'amélioration significative. Les mauvais résultats (65,6%) ont été rapportés dans les cas de sténose étendue, siégeant sur l\'urètre distal ou concernant des patients âgés. 62,5% ont été guéris après une deuxième urétrotomie, les autres cas ont nécessité des séances de dilatations urétrales d\'entretien, voire un geste de plastie. Conclusion: L\'UIE est une intervention simple, dépourvue de morbidité majeure et ne nécessitant qu\'une hospitalisation courte. Avec un taux de succès stable de l\'ordre de 75,4% à 3,5 ans, il nous paraît licite de proposer l\'UIE en première intention pour toute sténose urétrale courte, unique, proximale et qu\'elle survient chez un sujet jeune, sans antécédents urétraux.

Africain Journal of Urology Vol. 14 (2) 2008: pp. 114-119
Published
2008-08-27
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1110-5704