Rhamphicarpa fistulosa (hochst.) Benth. (scrophulariaceae) : new pest on lowland rice in bénin. results of a survey and immediate control possibilities

  • G Gbehounou

Abstract

Rain-fed agriculture in inland valleys is less risky as water is more available compared to upland areas. In Bénin, the government has reclaimed some inland valleys where farmers mainly grow rice. Few years after continuous rice production, farmers complained in 1996 about destruction of the crop by the parasitic weed Rhamphicarpa fistulosa (Hochst.) Benth. (family Scrophulariaceae). A survey based on an inquiry and field observations was undertaken in the infested area to assess the extent of the problem. Thirty-three farmers were interviewed over a total of approximately hundred farmers producing rice in the infested lowlands. Survey results indicated that R. fistulosa infestation on rice started in 1993 and gradually increased. The new pest inflicts 40 % to 100 % yield loss. Control options are limited, as hardly any research has been carried out in connection with this species. Many seed capsules collected from the field were parasitised by larvae of Smicronyx sp., a coleopteran (Curculionidae). Immediate possible control options are suggested.

 

Dans les vallées intérieures, comparativement aux sites de plateau non inondables, l'agriculture pluviale comporte moins de risque du fait d'une disponibilité en eau plus élevée. Au Bénin, le gouvernement a aménagé des vallées intérieures où les paysans cultivent le riz. Après quelques années de production, les paysans se sont plaints en 1996 de la destruction de cette culture par la mauvaise herbe Rhamphicarpa fistulosa
(Hochst.) Benth. Une enquête auprès des producteurs de riz, basée sur l'utilisation d'un questionnaire, et des observations au champ ont été entreprises dans la région infestée pour apprécier l'importance du problème. Trente trois paysans ont été enquêtés sur une centaine de paysans producteurs de riz dans les bas-fonds infestés. Les résultats de l'enquête indiquent que l'infestation du riz par R. fistulosa a commencé en 1993 et s'est progressivement accrue. La nouvelle peste inflige 40 % à
100 % de baisse de rendement. Les options de lutte sont limitées parce que l'espèce est très peu étudiée. Plusieurs capsules de graines de R. fistulosa collectées au champ sont parasitées par des larves de Smicronyx sp., un coléoptère (Curculionidae). Des possibilités immédiates de lutte sont suggérées.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1659-5009