Developpement de coelaenomenodera lameensis berti (coleoptera : chrysomelidae - hispinae) sur diverses provenances de palmier a huile

  • A Coffi
  • P Atachi
  • R Philippe

Abstract

Des travaux conduits sur la Station de Recherche sur le Palmier à Huile de Pobè au Bénin ont permis de déterminer les facteurs physico-chimiques qui influencent la mortalité des oeufs et des larves de Coelaenomenodera lameensis sur différents croisements de palmier à huile. Les résultats obtenus ont montré que l’évolution des différents stades larvaires, des nymphes et d’adultes internes de C. lameensis est influencée par les 4 origines en comparant les populations sur Yocoboué et sur Deli et Yangambi. Le taux de mortalité des stades larvaires est plus important sur les deux Backcross (PO6271 et PO6322) que sur le C1001F. Les durées de développement des deuxième et troisième stades larvaires sont les plus affectées avec un taux de mortalité 3 à 5 fois supérieur à celui observé sur C1001F. Cette mortalité ne serait pas liée à la concentration en phénols totaux présents dans les folioles des différents croisements car le croisement Yocoboué, avec la concentration la plus élevée soit 3mg/L a présenté la plus forte sensibilité. Les attaques de C. lameensis sur les
différents croisements semblent être plus favorisées par les épaisseurs d’épiderme et de cuticule de la face inférieure des folioles. En effet, les plus fortes attaques ont été enregistrées sur les croisements ayant les plus faibles épaisseurs comme Yocoboué et La Mé tandis que ceux les moins attaqués (Deli, les Yangambi et les Backcross) possèdent un
épiderme et une cuticule plus épais.


Mots clés : Coelaenomenodera lameensis, coléoptère, Mineuse de feuille, palmier à huile, barrières physico-chimiques, Bénin.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1659-5009