Contribution du code barre d’adn à l’identification de la viande de brousse dans les marches du Cameroun

  • F O Miantsa
  • F Meutchieye
  • E A Tsi
  • R Skilton
  • A Djikeng
  • M Njahira
  • E Muthui
Keywords: Code barre ADN, Séquençage, Biodiversité, Faune sauvage

Abstract

La viande de brousse fait partir intégrante des modes alimentaires et d’approvisionnement des ménages urbains au Cameroun. Le contrôle des origines des carcasses reste encore faible. L’objectif était d’identifier les espèces exploitées comme viande de brousse dans des marchés urbains du Cameroun. L’étude a été effectuée de Juin à Juillet 2013 pour la collecte des échantillons de viande de brousse d’une part dans 5 sites de commercialisation, et, d’autre part d’Octobre à Décembre 2013 pour l’analyse moléculaire sur la base d’une séquence du cytochrome de l’ADNmt et de la comparaison sur BLAST. Les résultats obtenus confirment l’exploitation des espèces Cephalophus dorsalis, Cephalophus callipygus, Cercopithecus erythrotis camerunensis, Cercopithecus erythrotis erythrotis, Cricetomys emini, Heliosciurus gambianus, Manis tetradactyla, Orycteropus afer, Python sebea comme viande de brousse avec des correspondances nucléotidiques de plus de 80%. L’apparition du Saiga tatarica originaire d’Asie dans nos résultats soulève des questionnements. La technique du code barre ADN ne saurait se substituer à la taxonomie traditionnelle mais, compléter plutôt cette dernière. Il s’agit d’un outil efficace pour la gestion de la faune sauvage avec la description de nouvelles espèces ou bien de clarification d’espèces connues. Ainsi, les techniques de biologie moléculaire pourraient être utilisées à grand échelle afin de revoir la classification existante dans le Bassin du Congo en général et pourquoi pas au Cameroun en particulier.

Mots clés : Code barre ADN, Séquençage, Biodiversité, Faune sauvage

Journal Identifiers


eISSN: 0378-9721