PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Bulletin of Animal Health and Production in Africa

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Seroprevalence of brucellosis in camels (Camelus dromedarius) in Borena Lowland, Southern Ethiopia

Seroprevalence de la brucellose chez les dromadaires (Camelus dromedarius) dans la plaine de Borena au Sud de l'Ethiopie

B Megersa, B Molla, L Yigezu

Abstract


A cross-sectional study was undertaken from August 2003 to January 2004 to estimate the seroprevalence of camel brucellosis and associated risk factors in two districts of Borena lowland, southern Ethiopia. The two districts were selected purposively whereas pastoral associations and animals in a herd in the two districts were selected randomly using cluster sampling. Blood samples were collected from a total of 3218 camels that were two years of age and above. All serum samples were initially screened by the Rose Bengal Plate Test (RBPT). Positive serum samples were further tested by the Complement Fixation Test (CFT) for confirmation. Brucella antibodies were detected in 1.8% (58/3218) of the camels tested. Sixteen percent of the herds (40/250) had one or more animals positive for brucellosis. The effect of sex was observed to be significant for seroprevalence (p<0.05) with odds ratio of 2.3 (95% CI = 1.1 – 5.3) times higher in females than male camels. Young animals (2 to 4 years) had statistically lower reactors than adult camels (p<0.05), the odds of ratio being 2.2 (95% CI = 1.1 – 4.6) times lower in young camels. Similarly, there was a significant increase in seropositivity with respect to increasing herd size (p<0.05).

Résumé

Une étude transversale a été menée d'août 2003 à janvier 2004, afin d'évaluer la séroprévalence de la brucellose cameline et les facteurs de risque y afférents dans deux districts de la plaine de Borena au sud de l'Ethiopie. Les deux districts étaient choisis à dessein, tandis que des associations de pasteurs et des animaux d'un troupeau dans les deux districts étaient sélectionnés au hasard grâce à un échantillonnage de groupe. On a prélevé du sang à 3.218 dromadaires âgés de deux ans et plus. Tous les échantillons de sérum étaient examinés à l'aide du Test d'agglutination sur lame au Rose Bengal (RBPT). Les échantillons de sérum positifs étaient ensuite analysés avec le Test de fixation du complément (CFT) pour confirmation. Des anticorps anti-Brucella étaient détectés chez 1,8% des dromadaires examinés (58/3.218). Seize pour cent des troupeaux (40/250) avaient un animal (ou plus) positif pour la brucellose. L'effet du sexe a été constaté comme étant important pour la séroprévalence (p<0,05) avec un ratio de probabilité 2,3 fois plus élevé chez les femelles que chez les mâles (95% ; IC = 1,1 – 5,3). Les jeunes dromadaires (2 à 4 ans) avaient statistiquement des réacteurs plus faibles que les dromadaires adultes (p<0,05), le ratio de probabilité étant 2,2 fois plus faible chez les jeunes (95% ; IC = 1,1 – 4,6). De même, il y avait une augmentation significative de la séropositivité par rapport à l'accroissement de la taille du troupeau (p<0,05).

Bulletin of Animal Health and Production Journal Vol. 53(4) 2005: 252-257



http://dx.doi.org/10.4314/bahpa.v53i4.32718
AJOL African Journals Online