Etude Des Lesions Rencontrees Sur Des Carcasses De Petits Ruminants A L\'abattoir De Togblekope A Lome Au Togo

  • AE Kulo
  • E Seme

Abstract



For 5 months, from April to August 2006, 9855 carcasses of sheep and 4398 the caprine ones and their meat offals are examined at the slaughter-house of Togblékopé in Lome (Togo) under the usual conditions of inspection. The results of indexed lesions and the seizures are divided into parasitic, infectious and physiopathological lesions. On the 755 seizures of liver, there are 462 seizures for various or parasitic abscesses. The 552 seizures all of intestines are related with the presence of parasitic nodules. On the 277 seizures of lungs there are 12 suspicions of tuberculosis, 101 of parasitoses, 96 cases of pneumopathies, and 68 due to various abscesses. The suspected lesions of tuberculosis are very rare (0,15 and 0,07%) respectively in the sheep and caprine. The tuberculosis of the small ruminants at this level of prevalence does not seem endemic. But the fact that the 2/3 of the lesions (12 cases) are localised at the lungs and the last 1/3 (6 seized cases) on the udder suggest that epidemiological and medical risks are important. The seizures for parasitic causes are made for loathing whereas those for suspicion of tuberculosis are made because of the sanitary risk.
Pendant 5 mois, d'avril à août 2006, 9855 carcasses d'ovins et 4398 carcasses de caprins et leurs abats ont été examinés à l'abattoir de Togblékopé à Lomé (Togo) dans les conditions habituelles d'inspection. Les lésions répertoriées et les saisies sont réparties en lésions parasitaires, infectieuses et physiopathologiques. Sur les 755 saisies de foie, il y a 462 saisies pour abcès divers ou parasitaires. Les 552 saisies d'intestins sont toutes consécutives à la présence de nodules parasitaires. Sur les 277 saisies de poumons, il y a 12 suspicions de tuberculose, 101 de parasitoses, 96 de pneumopathies et 68 dues à des abcès divers. Les lésions suspectées de tuberculose sont très rares (0;15 et 0,07%) respectivement chez les ovins et caprins. La tuberculose des petits ruminants à ce niveau de prévalence ne semble pas endémique. Mais le fait que les 2/3 des lésions (12 cas) soient localisées au niveau pulmonaire et le dernier 1/3 (6 cas saisis) au niveau mammaire indique des risques épidémiologiques et sanitaires importants. Les saisies pour causes parasitaires sont faites pour répugnance alors que celles pour suspicion de tuberculose le sont pour risque sanitaire.
Bulletin of Animal Health and Production in Africa Vol. 55 (2) 2007: pp. 104-111
Published
2008-06-26
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 0378-9721