Comparative returns from livestock and crops among the agro-pastoralists of Magadi division, Kajiado District, Kenya

  • MW Maichomo
  • GK Gitau
  • JM Gathuma
  • JM Ndung’u
  • WO Kosura
  • SO Nyamwaro
Keywords: agro-pastoralism, costs, incomes, profits, ASALs, Kajiado

Abstract

Une étude transversale a été menée dans le district Kajiado en août 2003 afin d'estimer les revenus provenant du bétail et des cultures agricoles, et d'évaluer les facteurs importants associés à eux. Une sélection aléatoire et objective des éleveurs et leurs animaux a été utilisé afin de recueillir des données qui ont ensuite été analysées à l'aide de statistiques descriptives et les modèles linéaires généralisés auprès des ménages tous dirigés par des hommes. Ces éleveurs sont généralement considérés comme
riches, avec une moyenne de 232 animaux de bétail et les marges de profit annuel total de 436 300 KShs, provenant a la fois des cultures et de l'élevage, démontrant la complémentarité et la diversification des moyens d'existence afin de réduire les risques dus aux catastrophes. Le Coût des intrants et de la valeur des revenus ont été significativement associés à des bénéfices réalisés à partir des productions agricoles ou l'élevage. Cette étude a révélé que l'élevage reste la principale source de revenue
dans le district Kajiado rapport à la production des cultures. Une réduction des coûts de production en élevage et production agricoles accroîtrait les profits aussi bien chez les grands et les petits éleveurs ; de même la complémentarité des cultures et l'élevage pourraient permettre aux pasteurs d’exploiter les possibilités existantes dans leur environnement pour créer plus de richesse et d'atteindre la sécurité alimentaire.

A cross-sectional study was conducted in Kajiado District in August 2003 to estimate incomes from livestock and crop agricultural enterprises, and assess important factors associated with them. Purposive and random selection of pastoralists and their animals was used in order to collect data which were then analyzed using descriptive statistics and Generalized Linear Models from the households (HHs) that were all headed by men.
These pastoralists were considered generally wealthy with an average livestock holding of 232 heads of livestock and annual total profit margins of Kshs 436,300 from both livestock and crops, demonstrating their complementarity and livelihood diversification for risk aversion. Cost of inputs and value of income were significantly associated with
profit from either crop or livestock production enterprises. This study revealed that livestock production still remained the major source of livelihood in Kajiado District compared to crop production. While reducing cost of livestock and crop production could increase profit for the large and small scale pastoralists respectively, complementarity of crop and livestock production could be exploited by medium scale pastoralists to harness existing opportunities for significant wealth generation and achieve food security.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 0378-9721