PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Bulletin of Animal Health and Production in Africa

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Impact Des Tiques Sur Des Bovins Metisses Dans Le Nord De La Cote D’ivoire

YL Achi, P Kone, F Stachurski, J Zinsstag, B Betschart

Abstract


Le suivi d’animaux métis (N’Dama x Abondance, N’Damance x Montbéliard, N’Damance x Holstein) élevés suivant les pratiques traditionnelles et modernes a permis de recenser les genres et espèces de tiques présentes dans la Région du Poro (Ex-Région des Savanes), dans le Nord de la Côte d’Ivoire ainsi que leurs variations saisonnières. La tique Amblyomma variegatum a été majoritaire avec un niveau d’infestation qui a atteint 1200 tiques adultes par animal et était largement supérieur à ce qui est observé chez les races locales. L’impact de la dermatophilose était plus important chez les animaux non traités (plus de 90%) avec des lésions parfois étendues à tout le corps. Les blessures ont surtout été localisées dans les zones de prédilections des adultes d’Amblyomma notamment dans la région des mamelles ou du scrotum. D’autres effets néfastes ont été observés dont l’anémie et la perte de poids. L’hématocrite a atteint fréquemment des taux de 15 % avant la mort des animaux. Au niveau clinique, la cowdriose n’a été identifiée qu’une seule fois. Les prévalences de Theileria spp, Babesia bovis et Babesia bigemina observés à partir de frottis sanguins étaient respectivement de 5%, 0,1% et 0,05%. Le rythme de traitement suivi n’était pas adapté aux variations saisonnières des tiques majoritaires, notamment de Amblyomma variegatum.

Mots clés: Tiques, Variations saisonnières, Bovins métissés, Nord de la Côte d’Ivoire

Bred mixed animals (Ndama x Abondance (Ndamance), Ndamance x Montbeliard, Ndamance x Holstein) following in traditional and modern herds, allowed us to know the ticks genus and species and their seasonal variation in savannah region of North Cote d’Ivoire. Amblyomma variegatum level of infestation was higher in such breed than local one (up to 1200 adults ticks per animal) and Dermatophilosis impact was important (up to 90% for untreated animals) with lesions, sometimes, extended to all the body. Slight wound was seen in predilections areas of Amblyomma adults localized in udder or scrotum regions. Others adverse effects were observed as anemia and weight loss. The PVC value was frequently observed before animal’s death. At clinical level, Heartwater was identified only once. The prevalence of Theileria sp, Babesia bovis and B. bigemina was observed from blood smears were 5%, 0.1% and 0.05% respectively. The rate of follow up treatment rate was not adapted to seasonal variation of ticks, including Amblyomma variegatum.




AJOL African Journals Online