Effets de l’ecimage sur la performance a l’entreposage des tubercules de macabo (Xanthosoma sagittifolium L.)

  • René M. Bikomo
  • Amougou Akoa
Keywords: L’effet de l’écimage pré récolte, (à 1 et 2 semaines respectivement avant récolte) était testé sur le comportement en entreposage post récolte de 2 variétés de macabo (Xanthosoma sagittifolium L.), le blanc et le rouge, à travers un arrangement factoriel

Abstract

L’effet de l’écimage pré récolte, (à 1 et 2 semaines respectivement avant récolte) était testé sur le comportement en entreposage post récolte de 2 variétés de macabo (Xanthosoma sagittifolium L.), le blanc et le rouge, à travers un arrangement factoriel indépendant. Après 3 mois d’observations, l’écimage effectué à 2 semaines de la récolte a de manière significative (p<0,05) amélioré la qualité physique globale et favorisé une proportion plus élevée (11,78 %) de tubercules de bonne qualité en comparaison de l’absence des produits de cette condition pour le macabo écimé à 1 semaine ou au moment de la récolte . La technique d’écimage a favorisé la réduction de la perte d’eau des tubercules durant l’entreposage, et de façon plus marquée sur les produits matures. Cependant, cette pratique n’a pu produire d’effet significatif (p>0,05) sur la perte de poids, le bourgeonnement et la pourriture du macabo. L’écimage a par ailleurs causé une réduction progressive de la teneur en amidon des tubercules du macabo blanc, s’accentuant avec la durée d’entreposage. Les tubercules provenant des plantes écimées 2 semaines avant la récolte ont fait l’objet d’une accumulation plus élevée de sucres totaux en comparaison les niveaux enregistrés dans les produits prélevés des plantes écimées 1 semaine plus tard et dans les tubercules des plantes non écimées. L’écimage a également, indépendamment la variété, contribué à une amélioration significative (p<0,05) de la qualité organoleptique du macabo, exprimée par les niveaux de préférence dominants respectifs de 56,44 % et 59,83 % comparables, des tubercules provenant des plantes écimées à 2 semaines et 1 semaine avant la récolte, contre un taux de 48,25 % réservé aux produits prélevés des plantes non écimées.

Mots clés: Xanthosoma, variété, écimage, entreposage, qualité.

 

The effect of pre-harvest pruning, 1 and 2 weeks respectively before harvest was tested on post-harvest storage performance of 2 varieties of cocoyam (Xanthosoma sagittifolium L.), the white and the red flesh through a factorial experiment design. After 3 months of follow up observations, it appeared that pruning 2 weeks before harvest has significantly improved (p<0,05) the overall quality while and promoted a higher proportion (11,78 %) of good quality tubers. reducing the severity of defects on white cocoyam. Pruning 1 week prior or at harvesting of corms has significantly favored water content reduction mostly on mature corms in storage. However, that technique has developed no significant effect (p>0,05) on weight loss, sprouting, and rotting of cocoyam. Moreover, pruning has induced an increasing reduction in starch content of white cocoyam, with storage duration. During shelflife period, a higher total sugars accumulation was recorded on corms from plants pruned 2 weeks before harvest in comparison with that on corms harvested 1 week after pruning and from unpruned plants. A significant improvement (p<0,05) has been obtained on organoleptic quality of corms as a result of pruning, independently of the variety of cocoyam, with higher and comparable preference records of 56,44 % and 59,83 % attributed to tubers from plants pruned 2 and 1 week respectively before harvest. Likewise, a record of 48,25 % was given to tubers from control plants.

Keywords: Xanthosoma, variety, pruning, storage, quality

Published
2019-05-13
Section
Full Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1816-0573