Caractéristiques morpho biométriques des populations de lapin (Oryctolagus cuniculus) au Burkina Faso

  • Bakari Traore
  • Chérubin Hien Ollo
  • Boureima Diarra
  • Alain Désiré Nikiema
  • Valérie Marie Christian Bougouma Yameogo
  • Andrien A.M.G. Belem
Keywords: lapin, phénotype, caractéristiques, population, Burkina Faso, rabbit, morphologic, characteristics

Abstract

Au Burkina Faso, les populations de lapins sont peu connues. En vue d’évaluer la variabilité phénotypique de ces populations de lapins, une étude a été réalisée dans les quatre zones agro écologiques du pays (nord sahélienne, sud sahélienne, nord soudanienne et sud soudanienne). L’étude a porté sur un total de 450 lapins âgés d’au moins six mois répartis dans 152 élevages. Les résultats suivants ont été obtenus : le poids vif moyen des lapins adultes est de 1961,92 ± 304,43g pour les mâles et de 2012,98 ± 375,94g pour les femelles. Les lapins de la zone sud soudanienne ont un poids plus élevé (1984,42 ± 339,56g pour les mâles et 2024,63 ± 399,32g pour les femelles) que les autres. La longueur totale moyenne (tête, corps et queue) est de 49,92 ± 4,19cm pour les mâles et de 50,39 ± 4,75cm pour les femelles. Les lapins de la zone sud soudanienne ont la plus grande longueur (51,72 ± 4,17cm pour les mâles et 52,37 ± 4,39cm pour les femelles). Aucune différence significative n’a été observée au seuil de 5%. Deux types génétiques de lapins sont rencontrés, les lapins albinos et les lapins non albinos. Le pelage peut prendre la coloration agouti, unicolore, argentée, panaché de type tacheté ou plaqué et multicolore. Les motifs de la robe peuvent être unis, panachures, tachetés ou mouchetés. La quasi-totalité des lapins étudiés ont des poils ordinaires, normaux, moyens et doux. Tous les lapins étudiés ont une queue repliée vers le dos, une tête bombée, des oreilles dressées et une visibilité des irrigations sanguines de l’oreille. Les yeux sont rouges ou noirs. La peau et les griffes sont pigmentées ou dépigmentées. Ces résultats montrent l’existence d’une variabilité phénotypique entre les populations des lapins au Burkina Faso.

Mots clés: lapin, phénotype, caractéristiques, population, Burkina Faso

English Abstract

In Burkina Faso rabbit populations are poorly known. In order to evaluate the morphobiometric variability of these rabbit populations, a study was carried out in the four agro-ecological zones of the country (northern Sahelian, southern Sahelian, northern Sudan and southern Sudan). A total of 450 rabbits were selected from 152 farms for the study. The following results were obtained: mean live weight of adult rabbits was 1961.92 ± 304.43 g for males and of 2012.98 ± 375.94 g for females. Rabbits in the southern Sudanian zone have a higher weight (1984.42 ± 339.56 g for males and 2024.63 ± 399.32 g for females) than the others. The average total length is 49.92 ± 4.19 cm for males and 50.39 ± 4.75 cm for females. Rabbits in the southern Sudanian zone have the longest length (51.72 ± 4.17 cm for males and 52.37 ± 4.39 cm for females). Two types of rabbits are encountered, albino rabbits and non-albino rabbits. The coat can be agouti, single colored, silvered, variegated spotted or plated and multicolored. The patterns of the dress can be united, variegated, spotted or speckled. Almost all the rabbits studied have ordinary, normal, medium and soft hairs. All rabbits studied have a tail folded towards the back, a bulging head, erect ears and visibility of blood supply to the ear. Eyes are red or black. Skin and claws are pigmented or depigmented. These results show the existence of variability between rabbit populations and their mode of breeding in Burkina Faso.

Keywords: rabbit, morphologic, characteristics, population, Burkina Faso

Published
2019-10-18
Section
Full Articles

eISSN: 1816-0573