Evaluating inland valley agro-ecosystems in Ghana using a multi-scale characterization approach

  • LT Narteh
  • M Moussa
  • E Otoo
  • W Andah
  • KO Asubonteng

Abstract



As part of measures for improving the productive capacities of inland valley systems for rice-based cropping systems, a published multi-scale characterization approach was used in Ghana to assess the constraints and variables which must be understood before agronomic interventions are made. Macro, reconnaissance, semidetailed and detailed levels of characterization at their respective scales were used. Between 1996 and 1999, Geographical Information System (GIS) and transect studies were carried out, after which the extent of variability in the biotic and abiotic characteristics of two agro-ecologies were identified. Ten agro-ecological units were identified for Ghana based on map overlays and cluster analysis. The method allowed for the selection of Mankran and Jolo-Kwaha watersheds representing the equatorial and savanna agro-ecologies, respectively. Socio-economic parameters (markets, population density and suchlike) were recognized as the essential variables, which should be considered alongside lithology, climate, hydrology and others, for the choice of valleys for development interventions for crop production. At the detailed level of characterization, hydrological and soil characteristics underscored the need to properly understand the watershed-level and valleyspecific constraints before meaningful rice-based research and cropping systems are developed.
En tant que partie de mesures pour améliorer les capacités productives de systémes de vallée de l\'intérieur pour les systèmes de culture basés sur le riz, une approche de caractérisation multiéchelle publiée était employée au Ghana en vue d\'estimer les contraintes et les variables qu\'il faut comprendre avant que les interventions agronomiques soient faites. Les niveaux macro, reconnaissance, semi-détaillé et détaillé de caractérisation à leurs échelles respectives étaient utilisés. Entre 1996 et 1999, l\'étude transversale et du Système Informationnel Géographique (SIG) étaient faites à la suite de quelle l\'étendue de variabilité de caractéristiques biotiques et abiotiques de deux agro-écologies étaient identifiées. Dix unités agro-écologiques étaient identifiées pour le Ghana basé sur l\'analyse de revêtements et de rassemblement sur la carte. La méthode permettait la sélection de lignes de partage des eaux de Mankran et de Jolo-Kwaha représentant respectivement les agroécologies équatoriales et savanes. Les paramètres socioéconomiques (les marchés, la densité de population, etc.) étaient reconnus comme les variables essentielles, qui devraient être considéré à côté de la lithologie, le climat, la hydrologie, etc.; pour le choix de vallées pour les interventions de développement pour la production des cultures. Au niveau détaillé de caractérisation, les caractéristiques de hydrologie et de sol soulignent la nécessité de comprendre vraiment les contraintes de niveaux de lignes de partage des eaux et les contraintes spécifiques à certaines vallées avant que la recherche et les systèmes de culture utiles basés sur le riz soient développés.
Ghana Journal of Agricultural Science Vol. 40 (2) 2008: pp. 141-157
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 0855-0042