Reproductive Pattern Of Some Megachiropteran Bats In Ghana

  • S Yeboah

Abstract



Surveys of megachiropteran bats (fruit bats) were carried out in two forest reserves and some areas outside the reserves in the Eastern Region of Ghana. The studies were undertaken during three seasons of the year: end of the major rainy season (July/August), end of the minor rainy season (November/December), and end of the major dry season (March/ April). Ten of Ghana's 13 species of fruit bats were recorded in the area; the commonest species was Epomops franqueti. The highest number of bats was caught towards the end of the major dry season, mainly due to the abundance of nutritious seeds of Cedrella odorata in the area during this time of the year, and also due to new recruitments into the population. The population was lowest at the end of the major rainy season. The larger fruit bats (Epomophorus gambianus, Epomops franqueti, Myonicteris leptodon and Rousettus aegyptiacus) have two breeding seasons: the major one in July/ August and a minor one in March /April. With the smaller sized bats (Micropteropus pussilus and Scotonycteris zenkeri) there are also two breeding seasons but the major one occurs in November/ December and the minor one in April. The Ghanaian megachiropteran bats are capable of producing two litters in a year.
Les enquêtes sur les chauve-souris mégacheiroptérans (la roussette) étaient entreprises dans deux réserves naturelles et quelques zones hors de réserves dans Eastern Region du Ghana. Les études étaient entreprises pendant trois saisons de l'année: fin de la saison des pluies majeure (juillet/août), fin de la saison des pluies mineure (novembre/decembre), et fin de la saison sèche majeure (mars/avril). Dix sur les 13 espèces des roussettes du Ghana étaient enregistrées dans la zone; l'espèce la plus commune était Epomops franqueti. La plus grande quantité de chauve-souris étaient prises vers la fin de la saison sèche majeure surtout à cause de l' abondance de pépins nourrissants de Cedrella odorata dans la zone pendant cette époque de l' année et aussi à cause de nouveaux recrutments dans la population. La population était la plus faible à la fin de la saison des pluies majeure. Les roussettes (Epomophorus gambianus, Epomops franqueti, Myonicteris leptodon et Rousettus aegyptiacus) plus grandes ont deux saisons des amours: la majeure en juillet/août et une mineure en mars/avril. Avec les roussettes (Micropteropus pussilus et Scotonycteris zenkeri) plus petites, il y a également deux saisons des amours mais la majeure se produit en novembre/ decembre et la mineure en avril. Ainsi les chauvesouris mégacheiroptérans ghanéennes sont capables de produire deux portées dans une année.
Ghana Journal of Science Vol. 47 2007: pp. 117-122
Published
2008-11-11
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 0855-1448