PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

AFRREV IJAH: An International Journal of Arts and Humanities

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



La Scientificite En Langues Africaines : L’exemple Du Kalabari Et De L’ikwerre

Priye Iyalla-Amadi, US Odungweru

Abstract


Les langues africaines sont souvent ancrées dans un folklore riche, idiomatique et sonore, évocateur des prémices de l’humanité. Mais on peut se demander si elles sont pareillement armées pour exprimer des données objectives et des faits scientifiques. Une opération qui s’avère souvent problématique. Nous présenterons des arguments en faveur de la formulation et de l’invention de termes scientifiques en langues africaines, au travers d’une analyse des éléments du discours technique de langues où ces termes existent. Deux langues africaines du phylum Niger-Congo, le kalabari et l’ikwerre, seront étudiées et comparées à deux langues indo-européennes, l’anglais et le français, en vue de faire évoluer la pratique de la traduction scientifique en langues africaines. Une telle démarche s'inscrit dans l'objectif d'accroître la production de données scientifiques en langues africaines afin de favoriser une révolution technologique sur le continent africain.

Mots clés: langues africaines, discours technique, données scientifiques, révolution scientifique.

African languages are often synonymous with rich folklore and sonorous cultural renditions, reminiscent of mankind’s primeval beginnings. But what about the linguistic rendition of objective data and scientific  realities? This often poses a challenge. In this paper, a case is made for formulating scientific terms and coinages in African languages by analyzing the components of technical discourse evident in languages that display them. Two African languages of the Niger-Congo phylum, Kalabari and Ikwerre, will be  studied vis-à-vis two European languages of the Indo-European language family: English and French. This  will be done with a view to evolving indigenous scientific translations in African languages. It is expected that such a procedure would result in the prolific production of scientific data in African languages and  ultimately result in a technological breakthrough for the African continent.

Key words: African languages, technical discourse, scientific data, technological breakthrough




AJOL African Journals Online