Evaluation de la qualité sanitaire des poudres de feuilles de Moringa oleifera Lam. commercialisées au profit des Personnes Vivant avec le VIH à Cotonou (Bénin)

  • AK Aissi
  • SD Kougblenou
  • V Dougnon
  • JR Klotoe
  • H Bankole
  • Y Deguenon
  • C Degbey
  • S Montcho
  • B Fanou
  • L Fah
  • PA Edorh
  • F Loko

Abstract

Face au péril des carences nutritionnelles, la promotion des compléments alimentaires prend de l’ampleur au Bénin. L’objectif de cette étude est d’évaluer la qualité hygiénique des poudres de feuilles de Moringa oleifera commercialisées à Cotonou. 24 échantillons ont été achetés dans 12 points de vente et soumis à des analyses de laboratoire. L’enquête a révélé que, 25% des échantillons ne sont pas scellés, 58% des emballages sont non opaques, les dates de conditionnement et dates limites d’utilisation ne figurent pas sur 50% des échantillons. 43% des poids marqués ne sont pas conformes aux poids nets réels. La concentration moyenne des germes aérobies mésophiles (1,4.106 à 3.106 UFC/g) dépasse significativement la limite maximale d’acceptation du produit au plan microbiologique. Cette insalubrité des échantillons se confirme par la forte présence de Staphylocoques à coagulase positive (3.104), Escherichia coli (1,5.103 à 30.103), levures (1,1.103 à 15.103) et moisissures (3,4.103 à 30.103) respectivement dans 100%, 92%, 50% et 17% des poudres analysées. Par ailleurs, les bactéries Anaérobies Sulfito-Réductrices sont dans les limites d’acceptation de l’aliment. Au total, l’innocuité des poudres de Moringa commercialisées n’est pas garantie et il importe que les fabricants corrigent les failles en matière d’hygiène dans le processus de fabrication.

Mots clés : Moringa oleifera, Complément alimentaire, nutrition, qualité, hygiène.
Published
2014-02-18
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631