Effets des aménagements hydrauliques sur la transmission de Schistosoma haematobium dans la plaine du Logone, région de l’Extrême-Nord Cameroun

  • S Garcia
  • AMN Nloga
  • FNT Fohouo

Abstract

La détermination de l’infection à Schistosoma haematobium a concerné 420 personnes réparties dans deux villages du périmètre hydro-aménagé et deux autres du périmètre non aménagé de l’Extrême-Nord Cameroun. L’examen des urines a été fait par filtration à la seringue. Les données obtenues montrent que les prévalences sont significativement plus élevées dans le périmètre hydro-aménagé quelque soit la saison, tandis que l’incidence a été significativement plus élevée dans ce périmètre uniquement en saison sèche. La variation de la prévalence selon l’âge connait une grande disparité, tandis que l’incidence est plus élevée chez les adolescents avec de légères variations selon les lieux d’habitations dans chaque périmètre. Les hommes et les femmes du périmètre hydro-aménagé ont un taux d’infestation similaire, tandis que dans le périmètre non aménagé, les hommes sont significativement plus infestés que les femmes. Le niveau de transmission va de pair avec la pratique des activités hydro-anthropiques quelque soit la saison et avec l’absence des latrines en saison sèche dans le périmètre hydro-aménagé. La prise en compte de ces facteurs favorisants dans l’élaboration des stratégies de lutte contre S. haematobium pourrait réduire la transmission de ce dernier dans la plaine du Logone.

Mots clés : Prévalence, incidence, village, périmètre, saison.
Published
2014-02-19
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631