Inventaire de la faune mammalogique d’une forêt urbaine, le Parc National du Banco, Côte d’Ivoire

  • EA Bittty
  • B Kadjo
  • S Gonedele Bi
  • MO Okon
  • PK Kouassi

Abstract

Le Parc National du Banco,forêt sempervirente à l’intérieure de la capitale économique de la Côte d’ivoire a toujours constitué une curiosité. Dans la période du 11 avril 2013 au 19 avril 2013 nous avons effectué dans cette forêt un inventaire des mammifères. Les méthodes utilisées sont celles des transects linéaires pour les grands mammifères et la méthode de capture pour la plupart des petits mammifères. Nos résultats indiquent que, les grands mammifères rencontrés sont constitués de primates (Cercopithecus campbelli lowei, Cercopithecus petaurista et Pan troglodytes verus), d’ongulés (Tragelaphus scriptus, Philantomba maxwellii, et Neotragus pygmaeus) et de carnivores (Genetta tigrina, Crossarchus obscurus et Civettictis civetta). D’une manière générale, l’indice kilométrique d’abondance de ces groupes taxonomiques est faible (0,022 à 0,12). Le chimpanzé d’Afrique de l’Ouest (Pan troglodytes verus), espèce en danger selon l’Union pour la Conservation de la Nature existe encore dans cette forêt. Au niveau des petits mammifères plusieurs espèces de rongeurs, d’insectivores et de chiroptères ont été inventoriées lors de notre étude. Parmi ces espèces, la chauve-souris paillée (Eidolon helvum) et la Musaraigne de Wimmer (Crocidura wimmeri) sont en danger d’extinction selon l’UICN. Toutefois, la présence humaine à proximité du parc constitue une réelle menace pour son intégrité.

Mots clés : Mammifères, chimpanzé, chauve-souris, insectivore.

Published
2014-02-20
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631