Diversité et structure des cordons ripicoles le long de la sirba (Nord-Est du Burkina Faso)

  • E Kabore
  • O Sambare
  • A Ouedraogo
  • A Thiombiano

Abstract

Les Cordons ripicoles sont des végétations bordant les rivières à   écoulement temporaire et qui possèdent des sols riches et une grande capacité en bois. Ces ressources sont anarchiquement utilisées par l’homme créant ainsi la fragmentation des berges. Cette étude s’inscrit dans le cadre d’une évaluation de la diversité et de la structure des cordons ripicoles en fonction de l’orientation de l’écoulement (amont, zone
intermédiaire, aval) et par rapport à la savane adjacente du cours d’eau temporaire la Sirba. L’analyse de 218 relevés dendrométriques ont montré que la richesse spécifique et la diversité sont plus élevées dans les savanes adjacentes. Il existe néanmoins un important potentiel en bois dans les cordons ripicoles révélé par une surface terrière moyenne forte (27,32 m²/ha) et une densité forte. La richesse spécifique, l’indice d’importance des espèces (IVI), celui d’importance des familles (FIV) et la diversité sont significativement différentes dans les trois positions  d’écoulement. La prédominance des Rubiaceae dans la zone intermédiaire traduit une meilleure inondation de ce site. La structure des cordons ripicoles, des savanes adjacentes et des espèces écologiquement importantes est relativement stable. Cependant, la densité faible des individus juvéniles laisse voir un problème de régénération de ces écosystèmes.
© 2013 International Formulae Group. All rights reserved.

Mots clés: Etat, Phytodiversité, cours d’eau temporaire, écoulement, dégradation des berges, Sahel.

Published
2014-03-25
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631