Effet de la mélasse sur l’ingestion et la digestibilité des chaumes de maïs traités à 28% de fientes de poules chez les petits ruminants

  • J Lemoufouet
  • F Tendonkeng
  • E Miegoue
  • J Azoutane
  • FNE Matumuini
  • BZ Fogang
  • AV Mboko
  • B Boukila
  • ET Pamo
Keywords: Chaumes, digestibilité, fientes de poules, mélasse, petits ruminants

Abstract

L’étude de l’effet de différents niveaux de mélasse sur l’ingestion et la digestibilité in vivo des chaumes de maïs traités aux fientes de poules chez les petits ruminants a été menée entre septembre 2012 et septembre 2013, à l’Université de Dschang. Neuf (9) brebis Djallonké et neuf (9) chèvres naines de Guinée âgées entre 12 et 24 mois et de poids moyen 18,96±2,48 et 17,53±0,49 kg respectivement ont été utilisées. Pour chaque espèce, les animaux ont été répartis en trois lots de trois animaux et logées chacun dans des cages métaboliques suivant un dispositif complètement randomisé. Les périodes d’adaptation et de collecte de données étaient respectivement de 8 et 6 jours. Après l’adaptation, chaque animal recevait 700 g/j de chaumes de maïs traités à 28% de fientes de poules associés à 0% de mélasse (CM28+M0) pour le lot 1 ; 5% de mélasse (CM28+M5) pour le lot 2 et 10% de mélasse (CM28+M10) pour le lot 3. Les échantillons de 100 g de chaque ration, des fèces et 100 ml d’urine ont été collectés pour les analyses de la  composition chimique et l’évaluation des ingestions et digestibilités. Les résultats de cette étude montrent que les teneurs en matière organique et glucides totaux des chaumes de maïs traités à 28% de fientes de poules ont augmenté avec le niveau croissant de l’ajout de mélasse. La matière azotée digestible a été plus élevée avec la ration CM28+M5. Les ingestions de matière sèche et de matière organique ont été significativement (p<0,05) plus élevées chez les moutons avec la ration CM28+M5. La digestibilité de la MS (46,2%) a été plus élevée chez le mouton nourri à la ration CM28+M5. Elle est cependant restée comparable à celle de la ration contenant 10% de mélasse. Chez la chèvre, les digestibilités des  différentes rations ont été comparables. L’azote ingéré et l’azote retenu ont été significativement (p<0,05) plus élevés chez le mouton (3,99g/j) avec la ration CM28+M5 et avec la ration CM28+M10 chez les chèvres (1,13 g/j). Les digestibilités de l’azote les plus élevées chez la chèvre (61,1%) et chez le mouton (57,4%) ont été obtenues avec la ration CM28+M5 sans qu’aucune différence significative (p<0,05) ne soit observée. L’ajout de 5% de mélasse a permis une meilleure ingestion chez les moutons et une meilleure utilisation digestive des chaumes de maïs chez les chèvres.

Mots clés: Chaumes, digestibilité, fientes de poules, mélasse, petits ruminants.
Published
2015-01-15
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631