Influence de la variation de la température de combustion dans un moteur Diesel sur les émissions de polluants (NOx et suies)

  • M Djediane
  • A Berroukche
  • M Terras
  • A Labani
Keywords: Moteur Diesel, pollution, émissions, suies, oxydes d’azote.

Abstract

Le problème majeur du moteur Diesel est la pollution due aux émissions de gaz polluants tels que le monoxyde de carbone (CO), les hydrocarbures imbrûlés (HC), les particules (suies) et les oxydes d'azote (NOx). Ces polluants ont une influence néfaste sur la santé de l'homme et l’environnement. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’influence de la variation de la température au niveau de la chambre de combustion du moteur Diesel sur les émissions des polluants NOx et suies. De ce fait, une investigation numérique a été effectuée par l’utilisation du code KIVA-3 –Lite. A un régime de 1400 tpm du moteur Diesel et à une forte charge, il a été constaté une influence de la variation de la température des  composants de la chambre de combustion sur les émissions des polluants (NOx et suies). A la température (T°) de 300 °K au niveau de la culasse, les concentrations du NOx et des suies étaient respectivement de 9,36 et 0,62 gr/kg-f et à la T° de 900°K au sein du même composant, les émissions de NOx ont diminué (3,05 gr/kg-f ) mais celles des suies étaient stables (0,75 gr/kg-f). Au niveau de la paroi du cylindre de la chambre de combustion et à une T° de 300 °K, les concentrations de NOx et suies étaient respectivement de 7,68 et 0,66 gr/kg-f par contre à la T° de 625 °K, les émissions de NOx et des suies étaient constantes (8,18 et 0,66 gr/kg-f). La performance du moteur Diesel, en cours, et les nouvelles réglementations ont réduit les émissions des polluants (NOx et suies).

Mots clés : Moteur Diesel, pollution, émissions, suies, oxydes d’azote.
Published
2015-01-16
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631