Influence d’une co-construction de rationnement amélioré sur les performances d’embouche ovine paysanne dans la commune rurale de Korsimoro au Burkina Faso

  • BI Gnanda
  • M Nignan
  • S Ouedraogo
  • A Wereme N'Diaye
  • O Traore
  • B Sinon
Keywords: Embouche ovine, gain moyen quotidien, Burkina Faso, bloc multinutritionnel, plateforme d’innovation.

Abstract

L’étude vise l’amélioration des performances d’embouche ovine dans la commune rurale de Korsimoro. Quatre vingt douze (92) béliers de 22 femmes et de 24 hommes de cette commune ont été étudiés. L’équipe de recherche a défini quatre (4) formules de ration sur la base d’un seul profil nutritionnel apportant 98 g MAD (matières azotées digestibles) et 0,80 UF/kg MS. Les producteurs ont analysé ces formules et ont porté leur choix sur celle composée de 15% de tourteau de coton, 6% de son de blé, 31% de graines de coton et 48% de gousses de Piliostigma reticulatum. Cette ration a été distribuée à deux lots d’animaux en comparaison avec les pratiques locales : lot1=aliment composé introduit+fourrages locaux et lot2=aliment composé introduit+fourrages locaux+bloc multinutritionnel. Les GMQ des animaux du lot 2 ont été significativement (P< 0,05) plus élevés que ceux des animaux du lot 1. La croissance des animaux soumis sous rationnement amélioré (75 g/j) a été très significativement (P< 0,01) plus élevée que celle enregistrée des pratiques paysannes (environ 46 g/j). Une marge bénéficiaire moyenne de 9 173 F CFA a été dégagée par ovin embouché. Les résultats de l’étude suggèrent la nécessité d’améliorer le dispositif organisationnel des emboucheurs.

Mots clés : Embouche ovine, gain moyen quotidien, Burkina Faso, bloc multinutritionnel, plateforme d’innovation.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631