Importance de la "Teigne du chou" dans les Niayes au Sénégal : interrelations avec la température et les cultivars utilisés

  • Babacar Labou
  • Dominique Bordat
  • Thierry Brevault
  • Karamoko Diarra
Keywords: Plutella xylostella, Brassicacées, Afrique de l'Ouest, dégâts, donnée climatique, spéculation, Brassicaceae, West Africa, damage, climate data

Abstract

L’importance des populations de Plutella xylostella dans la zone des Niayes est étudiée en relation avec la température et les cultivars utilisés par les agriculteurs. Pour cela, trois zones sont choisies pour un nombre total de 59 parcelles réparties comme suit ; 20 au sud, 22 au centre et 17 au nord. Elles sont échantillonnées tous les 21 jours selon la zone et 24 plants dans chaque parcelle sont observés. Les échantillonnages sont effectués sur deux saisons; d'octobre à janvier et de février à mai. Les données climatiques sont recueillies à l’aide d’enregistreurs de température et d'humidité relative installés dans six parcelles (deux par zone). Chaque parcelle est numérotée et géo-référencée par GPS. Le nombre d’individu de P. xylostella est plus important respectivement au Sud, au Centre et au Nord. Une corrélation est établie entre le nombre d’individus du ravageur et la température. Les différents cultivars utilisés par les agriculteurs, dans les trois zones (Sud, Centre et Nord), ont une réponse similaire par rapport aux attaques des populations de la teigne. Leur tolérance diminue quand la pression parasitaire augmente.

© 2016 International Formulae Group. All rights reserved.

Mots clés: Plutella xylostella, Brassicacées, Afrique de l'Ouest, dégâts, donnée climatique, spéculation

English Title:  Importance of the diamondback moth in the Niayes in Senegal: relations with temperature and cabbage cultivars

English Abstract

Importance of populations of diamondback moth in the Niayes area is studied in relation to temperature and cabbage cultivars used by farmers. Three areas were chosen for a total of 59 cabbage fields as follows: 20 in South, 22 in Center and 17 in the North of Niayes. Plots were sampled every 21 days and 24 plants in each plot were observed. Sampling was carried over two seasons: from October to January and from February to May. Climate data were collected using temperature and relative humidity recorders installed in six plots (two  per zone). Each plot was numbered and georeferenced by GPS. The number of P. xylostella was greater in the South than in the Centre and North. A correlation was observed between abundance of the pest and temperature. Infestation of the diamondback moth populations were not influenced by cultivar. Their tolerance decreased as pest pressure increased.

© 2016 International Formulae Group. All rights reserved.

Keywords: Plutella xylostella, Brassicaceae, West Africa, damage, climate data

Published
2016-09-12
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631