Qualité microbiologique des eaux des fleuves Nyong et Wouri (Cameroun) et impact potentiel sur la santé des populations riveraines

  • Larissa Abologo Azeme
  • Claudine Mireille Ntsama Essomba
  • Lucie Leme Banock
  • Charles Félix Bilong Bilong
Keywords: Bactéries, eaux de surface, pollution fécale, santé humaine.

Abstract

Au Cameroun, le Nyong et le Wouri sont deux fleuves d’une grande importance socio-économique. Le premier représente une source d’approvisionnement en eau potable, en eau pour l’agriculture, l’élevage et la pêche. Quant au second, il satisfait les besoins en eau pour l’industrie, la pêche et héberge l’un des principaux ports du pays grâce à l’ouverture sur l’Océan Atlantique. Une étude consistant à évaluer la qualité microbiologique des eaux de ces fleuves et d’estimer son impact potentiel sur la santé des riverains, a été effectuée. Les résultats ont révélé que le Wouri était plus contaminé par les différents groupes bactériens (P<0,05) que le Nyong. Pour les deux fleuves, les concentrations en coliformes totaux (CT) étaient inférieures aux normes guides de la Directive du Conseil des Communautés Européennes pour les eaux de baignade, tandis que celles en streptocoques et coliformes fécaux (SF et CF) étaient supérieures. Les concentrations des différents groupes bactériens ont augmenté pendant la période d’étiage pour le Nyong et pendant celle des crues pour le Wouri (P<0,05). L’estimation du risque sanitaire encouru par les riverains a montré que, les affections cutanées, les gastroentérites, les infections urogénitales seules ou en association ont été les plaintes les plus enregistrées.

Mots clés : Bactéries, eaux de surface, pollution fécale, santé humaine.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631