Contrôle de la qualité des eaux domestiques dans le village Babessi au Nord-Ouest Cameroun

  • Njoyim Estella Buleng Tamungang
  • Nchofua Festus Biosengazeh
  • Mofor Nelson Alakeh
  • Djoko Yves Tameu
Keywords: Qualité de l’eau, pollution, analyse, bactéries, infections, risque sanitaire.

Abstract

L’étude porte sur l’évaluation de la qualité des eaux domestiques et leurs effets sur la santé de la population dans le village Babessi, Nord-Ouest Cameroun, en se basant sur les normes établies par l’Organisation Mondiale de la Santé. Dans les zones rurales du Cameroun où les réseaux publiques de distribution d’eau sont inexistants, la population consomme les eaux d’origine diverses de caractéristiques inconnues. Trente échantillons d’eau d’un puits et de quatre rivières des quartiers Mbezoh, Ntuoncho, Ndokeba, Chui et Chumanda ont été analysés au mois de janvier et aout 2015 pour certains paramètres physiques, chimiques et bactériologiques, en utilisant les méthodes standard. Les résultats ont indiqué que ces eaux étaient faiblement acides en août (pH entre 5,5 et 6,2), faiblement minéralisées (conductivité électrique entre 28,2 et 280 μS/cm) et fortement turbides (turbidité entre 9,9 et 236 UNT). Tous les ions majeurs répondaient aux normes. Néanmoins, le chrome et fer étaient fortement concentrés dans presque tous les échantillons au mois de janvier (0,14 à 0,34 mg/l et de 0,26 à 3,26 mg/l respectivement) de même que le Plomb en août dans le puits de Mbezoh (0,08 mg/l) et la rivière de Ndokebah (0,38 mg/l). Sur l’aspect bactériologique, les eaux étaient fortement polluées. Tous les échantillons contenaient les formes fécales d’entérobactères, de Escherichia coli, de streptocoque, de salmonelle, de shigelle et de staphylocoque. La mauvaise qualité de ces eaux était justifiée par la prédominance des infections d’origine hydrique dans ce village notamment la thyphoïde, la diarrhée et la dysenterie. Les analyses statistiques ont révélé des différences significatives dans la variation de certains paramètres ainsi que de fortes corrélations entre ces derniers. La forte présence des bactéries et la non-conformité de certains paramètres pouvaient être attribuées aux activités agricoles, l’élevage, le mauvais entretien et certains phénomènes naturels. L’urgente attention accordée à l’entretien des points d’eau et un traitement adéquat de l’eau à domicile avant consommation sont nécessaires.

Mots clés : Qualité de l’eau, pollution, analyse, bactéries, infections, risque sanitaire.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631