Recettes ethno-vétérinaire à base de plantes médicinales utilisées pour le traitement de la fièvre aphteuse au Bénin

  • E.M.B. Houndje
  • C.A. Ogni
  • N. Noudeke
  • S. Farougou
  • A.K.I. Youssao
  • T.M. Kpodekon
Keywords: Pathologie, aphtes, recettes endogènes, phytopharmacologie, bovin.

Abstract

L’usage des plantes dans le traitement des pathologies constitue une pratique courante chez les éleveurs au Bénin. La présente étude a pour but de répertorier les recettes utilisées par les éleveurs pour traiter la fièvre aphteuse. L’enquête s’est déroulée auprès de 370 éleveurs diversement répartis dans onze départements du Bénin, entre juillet et décembre 2015. Elle révèle que pour traiter la fièvre aphteuse, la quasi-totalité des éleveurs enquêtés associent les recettes à base de plantes médicinales aux soins vétérinaires. Au total, 32 types de recettes utilisant 32 espèces de plantes ont été récapitulés chez les éleveurs. Vitellaria paradoxa est l’espèce de plante la plus citée dans 3 types de recettes. Les espèces de plante telles Citrus limon L., Gossypium arboreum L., Pterocarpus erinaceus, Sorghum bicolor L., Acacia nilotica L., Lannea acida, Khaya senegalensis, Agelanthus dodoneifolius ont été chacune impliquées dans 2 recettes. Les écorces sont impliquées dans 14 types de recettes et la macération constitue la méthode la plus utilisée avec 27% de types de recettes suivis de la poudre avec 24%. Les soins vétérinaires sont basés sur l’utilisation des antibiotiques (Péniprocaïne ® ou l’Oxytétracycline®). D’autres études pourront révéler l’efficacité de ces plantes.

Mots clés : Pathologie, aphtes, recettes endogènes, phytopharmacologie, bovin.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631