Elevages de bétail dans la région du Poro (Côte d’Ivoire) : Caractérisation et modalités de lutte contre les pathogènes transmis par les tiques

  • Nawolo Yeo
  • Yahaya Karamoko
  • Dofara Soro
  • Zahouli Faustin Zouh Bi
  • Seïdina Ibrahima Traore
Keywords: Enquête, fréquence, élevage bétail, Côte d’Ivoire.

Abstract

Une enquête a été menée dans les élevages de bétail des départements de la Région du Poro en Côte d’Ivoire. Le but était de caractériser les élevages et  rechercher les moyens de lutte contre les infections transmises par les tiques. Un questionnaire a été administré à 120 éleveurs. Les enquêtes ont révélé que, la
conduite mixte est observée dans tous les départements à des fréquences variant de 56,67% à 80%. En outre, les éleveurs confondent les maladies provoquées par les tiques à d’autres maladies du bétail. L’Oxytétracycline (41,39%) et l’Amitraz (82,88%) étaient les médicaments vétérinaires les plus utilisés dans la Région du Poro. Leur forte utilisation par les éleveurs est observée dans les élevages des départements de Sinématiali et Korhogo. Les doses d’antibiotiques et les dilutions des acaricides n’étaient pas appropriées. Les sous-dilutions et les surdosages des médicaments ont été plus observés. Une étude parasitologique dans la Région du Poro nous permettra d’inventorier les parasites transmis par les tiques afin de mieux proposer un plan de lutte efficace. L’identification de ces hémoparasites permettra aux éleveurs de mieux traiter le bétail et réduire les dépenses effectuées.


Mots clés : Enquête, fréquence, élevage bétail, Côte d’Ivoire.

Published
2017-05-26
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631