Socio-économie de la pêche artisanale dans les eaux burundaises du lac Tanganyika à Mvugo et Muguruka

  • Gabriel Mukabo Okito
  • Jean-Claude Micha
  • Jean Bokassa Habarugira
  • Gaspard Ntakimazi
  • Venant Nshombo Muderhwa
  • Phanuel Bizuru Nzibonera
  • B. Georges Muhirwa
Keywords: Capture, Clupéidés, effort de pêche, investissement, rentabilité.

Abstract

Une étude sur la dynamique socio-économique et environnementale de la pêche artisanale au Burundi a été effectuée dans le nord-ouest du Lac Tanganyika, coté burundais, dans la province de Makamba, Commune de Nyanza-lac, aux sites de débarquement (plages) de Muguruka et Mvugo entre mars et juillet 2013. Les objectifs étaient d’actualiser l’information sur les pêcheurs, leurs associations, les engins utilisés et l’évolution des prises en vue de la comparer avec des données plus anciennes, et d’analyser les coûts et revenus des unités actives, motorisées ou non motorisées, afin de préciser leur rentabilité. Dans l’ensemble, 130 personnes ont été interrogées et 6 400 poissons ont été mesurés. Stolothrissa tanganicae (adultes et juvéniles) et Lates stappersii juvéniles ont dominé dans les captures avec respectivement 68% et 26,7% à Muguruka, 81,5% et 16,7% à Mvugo. L'étude estime la capture par unité d’effort de l’unité Appolo à 152 kg/nuit de pêche, 80 kg/nuit de pêche pour le catamaran motorisé et 50 kg/nuit pour le catamaran non motorisé. Après la vente des produits de la pêche, le profit net estimé (PNE) par unité de pêche artisanale s’élève à 8 300 ± 222 $US. avec un revenu annuel net par pêcheur d’environ 691 $US pour le catamaran non motorisé et de 4 380 ± 654 $US, avec un revenu annuel net par pêcheur de 274 $US pour le catamaran motorisé ; tandis que pour l’unité Appolo, le PNE s’élève à 11 670 ± 2 500 $US avec un coût salarial par pêcheur de 645 $US. On constate que les unités non motorisées sont plus rentables dans la zone proche des rives. Quant aux unités Apollo pêchant au large en pleine zone pélagique, les captures sont nettement plus élevées mais leur rentabilité n’est guère supérieure aux unités non motorisées.

Mots clés : Capture, Clupéidés, effort de pêche, investissement, rentabilité.
Published
2017-05-29
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631