Abondance et diversité des communautés lombriciennes dans la Réserve et Domaine de Chasse de Bombo-Lumene (Kinshasa)

  • Fils Milau Empwal
  • Aboulkacem Lemtiri
  • Carmel Kifukieto Manzanza
  • Claude Kachaka Sudi
  • Jules Aloni Komanda
  • Erick Bukaka Wakini Yeto
  • Fréderic Francis
Keywords: Communautés lombriciennes, densité, richesse spécifique, Bombo-Lumene.

Abstract

Les vers de terre sont des espèces importantes des écosystèmes édaphiques  dotées des capacités de transformer leur biotope et même parfois de créer de nouveaux habitats pour d’autres organismes. En effet, ils modifient la morphologie, la structure et la composition du sol par leur action à la fois physique, chimique et
biologique. Ils ont ainsi une implication intéressante dans la fertilité et le cycle des nutriments du sol. Cette étude a été effectuée dans la Réserve et Domaine de Chasse de Bombo-Lumene (RDCBL) à Kinshasa. Elle avait pour objectif d’évaluer l’effet de l’occupation du sol sur la composition et la structure des communautés
lombriciennes. Dix-huit parcelles regroupées en 6 biotopes ont été échantillonnées: les forêts denses semi décidues, les galeries forestières, les recrûs forestiers, les savanes arborescentes, les savanes herbeuses, et les sols sous culture. Au total, 10 espèces de vers de terre ont été identifiées. Elles appartiennent aux deux  grandes familles tropicales : celle des Acanthodrilidae et celle des Eudrilidae. Les biotopes naturels sont les plus riches en termes de richesse d’espèces comparés aux biotopes les plus anthropisés. Dans cette étude, le type d’occupation du sol  affecte considérablement la diversité des vers de terre.

Mots clés : Communautés lombriciennes, densité, richesse spécifique, Bombo-Lumene.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631